113 immigrés clandestins d’Afrique de l’Ouest rentrent d’Algérie : Organisation internationale pour les migrations

Organisation internationale pour les migrations (OIM)L’organisation internationale de la migrationIl a déclaré vendredi que 113 Africains de l’Ouest sont en situation irrégulière les immigrants Ils ont été ramenés de Algérie Cette semaine.

L’Organisation internationale pour les migrations a indiqué dans un communiqué que 113 migrants de Gambie, du Libéria, de Sierra Leone et du Sénégal, dont 5 femmes, 87 hommes et 21 enfants, ont été renvoyés d’Algérie vers leur pays d’origine via deux vols spéciaux.

“Grâce à des efforts conjoints et coordonnés, les migrants ont pu rentrer chez eux avant l’Aïd al-Adha et passer des vacances avec leurs familles”, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations.

Avant le départ, l’Organisation internationale pour les migrations a déclaré que les rapatriés avaient subi des contrôles de santé et des tests COVID-19.

L’organisation a ajouté qu’elle leur a également fourni des services de conseil avant le départ, un dépistage de protection et une aide au transport.

« L’OIM a fourni une assistance ciblée aux migrants présentant des vulnérabilités spécifiques, tels que les enfants migrants non accompagnés, les victimes de la traite et les migrants souffrant de problèmes de santé », a déclaré l’OIM.

L’Organisation internationale pour les migrations gère le Programme de retour humanitaire volontaire, qui organise le rapatriement des migrants illégaux bloqués en Libye et en Algérie.

Selon le communiqué, depuis le début de l’épidémie du nouveau coronavirus, COVID-19, l’Organisation internationale pour les migrations a aidé plus de 1 500 migrants à rentrer dans leur pays d’origine depuis l’Algérie en toute sécurité.