Afghan 2021 : la Côte d’Ivoire joue le bon match pour battre l’Algérie – Piumelle

L’entraîneur-chef de la Côte d’Ivoire, Patrick Biomel, a attribué le succès de la victoire 3-1 sur l’Algérie, championne en titre, à une meilleure performance que lors des matches précédents.

Les éléphants ont dominé Douala pour calmer les renards du désert et ont terminé vainqueurs du groupe E au 16e tour avec sept points, tandis que la Guinée équatoriale a terminé deuxième avec six points.

Frank Kessie a donné l’avantage à la Côte d’Ivoire à la 22e minute, Ibrahim Sankara ajoutant 2-0 à la 39e minute et Nicolas Pepe troisième à la 54e minute.

La Sierra Leone a terminé troisième avec un point à la 73e minute malgré un but du remplaçant algérien Sofien Pentepka insuffisant pour atteindre les huitièmes de finale. Avec deux pointes.

Au début du tournoi de Côte d’Ivoire, l’Équateur a battu la Guinée 2-0 1-0 contre la Sierra Leone, et selon Piumell, son équipe a passé la vitesse supérieure lors du dernier match de groupe, battant les champions en titre.

« C’était un match presque parfait, beaucoup de satisfaction, de coeur et de courage. Contrairement à d’autres matches, nous avons enfin pu ajouter les ingrédients nécessaires avec la victoire », a cité Fumel après le match. Café en ligne.

« Ce soir [Thursday]Si beaucoup de choses positives continuent comme ça, quelque chose finira par être disponible. A cette rencontre, contrairement aux désespérés algériens, avec moins de pression négative, nous sommes entrés dans le jeu car la qualification était garantie.

Pour sa part, Cessie, qui a été sélectionné comme capitaine du tournoi, a déclaré : « Aujourd’hui, nous voulons souligner le travail d’équipe réussi d’une grande équipe de Côte d’Ivoire.

READ  Cipolopolo se lie d'amitié avec la Sierra Leone avant le conflit algérien

« Nous avons gagné ce match ensemble, nous nous sommes battus ensemble. Nous sommes également en train de monter en puissance dans ce match qui n’était pas préparé. C’est pourquoi le début a été difficile et il fallait que ce soit encore mieux.

Pendant ce temps, l’entraîneur algérien Djamel Belmadi a décrit l’apparition de l’équipe dans le match de la CAN comme un échec.

« C’est un échec et il est difficile de faire une analyse rationnelle sur place », a déclaré Belmadi cité par le même portail.

« Nous étions impatients d’attraper ce match après un début difficile, mais le gros problème était que nous ne pouvions pas traiter nos chances et n’avons même pas entré les pénalités. Le doute est apparu, nous ne pouvions pas entrer dans ce match. »

La Côte d’Ivoire affrontera l’Egypte lors du match du 16ème tour au stade de Douala mercredi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.