Afrique : La capitale algérienne Alger se prépare pour le CHAN.

La ville pittoresque d’Alger sera la capitale du football africain samedi prochain lorsqu’elle accueillera le tirage au sort du Championnat d’Afrique des Nations Total Energy (CHAN).

La capitale algérienne, surnommée la joyeuse, accueillera la cérémonie qui dirigera officiellement le ballon vers le tournoi principal des joueurs locaux.

Algérie : l’histoire d’une capitale aux portes de l’Afrique

Vers le Ve siècle av. J.-C., les Phéniciens établissent un comptoir commercial sur le golfe d’Alger appelé Icosium. Elle est restée sous domination romaine jusqu’au milieu du Ve siècle.

La véritable identité de l’Algérie est établie au Xe siècle lorsque le prince Bologin Ibn Ziri décide d’en faire sa capitale et lui donne un nom en référence à un chapelet d’îlots apparus dans le Golfe.

A partir de cette période, l’Algérie a commencé à jouer un rôle commercial dans la région méditerranéenne.

Vers 1510, les Espagnols occupent l’île Pinon, face au port. En 1516, le prince d’Alger Selim Tiumi appelle les frères Barberousse à expulser les Espagnols et déclare l’Algérie elle-même vassale de l’Empire ottoman.

En juillet 1830, la ville fut prise par les Français et devint bientôt le siège du gouvernement et des bâtiments militaires et administratifs y furent établis, et la ville commença à se développer.

De 1954 à 1962, la capitale algérienne devient le centre principal de la lutte pour l’indépendance menée par le Front de libération nationale. La bataille d’Alger en 1957 marque un tournant dans la lutte pour l’indépendance.

Alger est devenue une ville méditerranéenne chargée d’histoire avec son emplacement stratégique aux portes de l’Afrique avec des monuments qui donnent une touche merveilleuse comme la cathédrale Notre-Dame d’Afrique, la Grande Mosquée d’Alger, le quartier de la Kasbah ou le sanctuaire de la martyr.

READ  Voyager en France pendant Covid-19: ce que vous devez savoir avant de voyager

L’Algérie est le summum de l’excellence du football africain

Dans le football royal, l’Algérie est aussi le fief de clubs historiques comme le Mouloudia Alger (MC), l’USM Alger et la JSM Belouizdad. Ce dernier, triple champion d’Algérie, reste l’un des meilleurs clubs locaux de ces dernières années avec des joueurs talentueux, et vise désormais à remporter cette année la Ligue des champions Total Energy de la CAF.

Le MCA, qui a fêté cette année ses 101 ans d’existence, est devenu le premier club algérien à remporter la Ligue des champions de la CAF en 1976. Outre l’USM Alger, les deux clubs sont situés dans la région de Bab El Oued.

Les derbies entre les deux clubs attirent un grand nombre de supporters au stade du 5 juillet. De plus, le derby algérien est classé parmi les meilleurs du monde.