Alger s’illumine avec l’Ensemble Symphonique Sino-Algérien

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Suzhou en Chine et de l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger se produisent lors de la représentation d’ouverture du 13e Festival international de musique symphonique, le 16 mai 2024 à Alger, en Algérie. L’orchestre de Suzhou, en Chine, a inauguré jeudi soir le 13e Festival international de culture symphonique, qui a réuni un grand nombre d’orchestres symphoniques et de chanteurs de 13 pays. (Xinhua)

ALGER, 17 mai (Xinhua) — Le 13e Festival culturel international de musique symphonique a débuté jeudi soir avec un grand concert d’ouverture donné par un ensemble local et un orchestre invité de Suzhou, en Chine. 13 pays.

La soirée d’ouverture a été un succès retentissant, laissant le public enthousiasmé par les spectacles et renforçant l’idée que la musique transcende les frontières et unit les gens.

« Ensemble, nous avons présenté un concert merveilleux et diversifié au public local en Algérie », a déclaré Chen Xiang, chef d’orchestre de 85 ans et directeur musical de l’Orchestre symphonique de Suzhou.

Rappelant la première collaboration avec l’Orchestre Symphonique de l’Opéra d’Alger, Chen a déclaré que certains défis lors des répétitions ont été « rapidement surmontés grâce aux efforts collectifs de tous les artistes, et les musiciens des deux côtés ont rapidement développé une entente tacite ».

Sous la direction alternée de Chen et du chef d’orchestre algérien Lotfi Saidi, les musiciens des deux groupes ont diverti un large public avec des chansons célèbres.

« Les œuvres de renommée mondiale, notamment les classiques et la musique folklorique algérienne des deux pays, regorgeaient de talent dans le fond et dans la forme, prouvant pleinement que la bonne musique n’a pas de « barrières » et peut toucher tout le monde », a-t-il noté.

READ  Cinq coins de France méconnus à découvrir en 2024

Promettant une célébration vibrante de la musique classique, le festival de musique se déroule jusqu’au 22 mai. Avec la Chine comme invitée d’honneur cette année, l’événement a marqué une étape importante dans les échanges culturels entre les deux pays.

La ministre algérienne de la Culture et des Arts, Soraya Mouloudji, a déclaré lors de l’ouverture que le festival de musique était devenu « un événement international qui rassemble les meilleurs noms de la musique du monde ».

En ouverture, les deux orchestres ont donné vie à des œuvres de Georges Pigett, des adaptations de « Carmina Burana » de Carl Orff, des « Danses polovtsiennes » de Tchaïkovski et d’Alexandre Borodine.

La soprano chinoise Wen Muya et le ténor Zhang Dong ont hypnotisé le public avec leurs performances en solo et en duo. L’événement a été encore rehaussé par la participation d’Abess Rigi, chanteuse polyphonique d’Alger et chanteuse principale du Malouf, un genre de musique traditionnelle andalouse basée dans la province de Constantine, à l’est de l’Algérie. La jeune soprano algérienne Serene Giari a présenté son solo mélodieux, suscitant les applaudissements bien mérités du public.

L’un des moments forts de la soirée a été la « Danse du peuple Yao », issue du répertoire chinois, interprétée par des musiciens algériens et témoignant de la profonde amitié entre la Chine et l’Algérie.

Une remarquable collaboration entre les orchestres chinois et algériens, ainsi que les 40 membres du Chœur polyphonique d’Alger, a donné lieu à une performance classique, a déclaré Saïd, une occasion unique de bénéficier du talent et de l’expertise de son homologue chinois.

La salle de concert a résonné d’applaudissements et de réactions sincères.

READ  Airbnb prévoit de renforcer les contrôles sur les locations de courte durée en France

Sarah Kelloff, étudiante de 25 ans et passionnée de musique classique, a assisté au concert avec ses parents et sa sœur cadette. Après l’ouverture, il a déclaré à un journaliste de Xinhua : « J’ai été très heureux de voir la performance de la soprano et du ténor chinois. C’était intéressant et j’ai hâte d’assister au reste du festival. »

Omar Bassem, un enseignant de 28 ans qui a assisté au festival de l’année dernière, a partagé son enthousiasme pour l’événement de cette année, déclarant : « La collaboration entre les groupes algériens et chinois a été fantastique. J’ai vraiment apprécié certaines chansons folkloriques algériennes.

« J’espère voir davantage de collaborations comme celle-ci », a déclaré Bassem.

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Suzhou en Chine et de l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger se produisent lors de la représentation d’ouverture du 13e Festival international de musique symphonique, le 16 mai 2024 à Alger, en Algérie. Le 13e Festival international de culture symphonique s’est ouvert jeudi soir depuis la ville chinoise de Suzhou, mettant en vedette un éventail d’orchestres symphoniques et de chanteurs de 13 pays. (Xinhua)

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Suzhou en Chine et de l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger se produisent lors de la représentation d’ouverture du 13e Festival international de musique symphonique, le 16 mai 2024 à Alger, en Algérie. L’orchestre de Suzhou, en Chine, a inauguré jeudi soir le 13e Festival international de culture symphonique, qui a réuni un grand nombre d’orchestres symphoniques et de chanteurs de 13 pays. (Xinhua)

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Suzhou en Chine et de l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger se produisent lors de la représentation d’ouverture du 13e Festival international de musique symphonique, le 16 mai 2024 à Alger, en Algérie. L’orchestre de Suzhou, en Chine, a inauguré jeudi soir le 13e Festival international de culture symphonique, qui a réuni un grand nombre d’orchestres symphoniques et de chanteurs de 13 pays. (Xinhua)

READ  L'Américain Nielsen Powles a failli prendre la tête du Tour de France

Des musiciens de l’Orchestre symphonique de Suzhou en Chine et de l’Orchestre symphonique de l’Opéra d’Alger se produisent lors de la représentation d’ouverture du 13e Festival international de musique symphonique, le 16 mai 2024 à Alger, en Algérie. L’orchestre de Suzhou, en Chine, a inauguré jeudi soir le 13e Festival international de culture symphonique, qui a réuni un grand nombre d’orchestres symphoniques et de chanteurs de 13 pays. (Xinhua)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *