Algérie : L’Etat n’abandonnera pas son rôle social, Ben Abdel Rahman

Le Premier ministre et ministre des Finances Amine Ben Abdel Rahman a déclaré, samedi, que l’Algérie « ne renoncera pas à son rôle social » tout en œuvrant pour que les vrais bénéficiaires de l’aide soient ciblés.

« Il y a un malentendu sur le passage des subventions publiques aux subventions ciblées stipulées dans le projet de loi de finances (PLF) 2022 », a déclaré Bin Abdul Rahman en réponse aux préoccupations des députés lors d’une session plénière présidée par le président du Parlement Ibrahim. Bugali a souligné, en présence de membres du gouvernement, que « l’Etat n’abandonnera pas son rôle social ».

« La subvention de 17 milliards de dollars ne profitera pas aux bénéficiaires injustifiés et autres intermédiaires qui ont détruit l’économie nationale en profitant de ces envois de fonds », a déclaré le Premier ministre.

« Après avoir ciblé les vrais bénéficiaires, l’argent récupéré sur l’excédent de l’aide sociale du gouvernement sera alloué à d’autres secteurs tels que la santé et l’éducation et servira à augmenter les salaires », a ajouté le Premier ministre.

Il a indiqué que nous mettrons « conjointement » en place les mécanismes de mise en œuvre de l’article 187 relatif à la mise en place d’un système national de compensation monétaire au profit des familles éligibles.

Il a précisé que ces mécanismes seront mis en place dans le cadre d' »un comité qui sera chargé d’étudier les modalités permettant le passage des subventions généralisées au système de compensation monétaire, au profit des véritables bénéficiaires ».

À cet égard, Bin Abdul Rahman a évoqué une étude approfondie qui a débuté il y a plusieurs années, afin d’identifier des moyens de cibler les familles éligibles aux subventions de l’État, avec l’aide de plusieurs départements ministériels, dont les ministères de l’Intérieur, des Finances et de la Solidarité nationale. . En plus du Bureau national des statistiques.

READ  Statistiques annuelles d'enquêtes commerciales sur l'Irlande du Nord 2020

Il a relevé qu’en 2021, le groupe de travail, constitué en 2006, comprenait des représentants de l’Assemblée nationale, puis des experts et des députés de l’Assemblée nationale populaire (APN).

Le Premier ministre a souligné que la valeur des transferts sociaux pour 2022 s’élèvera à 1,942 milliard de dinars, soit 8,4% du PIB, soit une baisse de 19% par rapport aux attentes de la loi de finances complémentaire (LFC). 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *