Algérie : Quelle relation entre les déchets et le citoyen ? et commence une étude

Trente jours. L'Agence nationale algérienne des déchets (AND) s'est créée pour étudier le comportement des Algériens à l'égard des déchets. Le projet, considéré comme le premier du genre dans le pays, a été lancé le 15 février 2024 dans la capitale Alger. L'étude déterminera la capacité de chaque citoyen à coordonner des projets ou des programmes liés à la gestion des déchets dans ce pays d'Afrique du Nord et sa volonté d'adopter une économie circulaire au quotidien.

Concrètement, et représentatif de tous les ménages algériens, ainsi que des grandes, moyennes et petites concentrations urbaines, créera des questionnaires qui seront délivrés aux ménages cibles dans différentes provinces afin de créer des profils cohérents en matière de communication et de sensibilisation. – L'activité de valorisation se concentrera désormais sur le secteur des déchets.

Adopter un comportement « éco-responsable »

Une plateforme sera également créée pour permettre aux équipes chargées des enquêtes de terrain de réaliser leur travail dans les meilleures conditions possibles. « Les résultats de cette étude, qui seront publiés dans un mois, serviront également de base de données pour établir des programmes de sensibilisation en adéquation avec la façon de penser des citoyens algériens »Sarah Tasrout, responsable de l'information et de la communication de l'AND, insiste. Cette initiative encouragera les Algériens à adopter des comportements de gestion des déchets respectueux de l'environnement.

Le projet contribuera à améliorer les conditions de vie des populations tout en réduisant la pollution et en protégeant l'environnement. Dans un pays qui produit en moyenne 13,1 tonnes de déchets ménagers par an, soit un kilogramme de déchets ménagers par jour, l'ambition du gouvernement algérien est de valoriser 30 % des déchets ménagers d'ici 2035, selon l'AND.

READ  Worli, France a remporté le grand slalom à Lyon
Lire aussi – Algérie : Une initiative permet de collecter 71 tonnes de déchets à Vila

Pour rappel, le projet d'étude du comportement des citoyens face aux déchets en Algérie fait partie d'une convention commune entre le Centre de recherche en économie appliquée pour le développement (Cread), AND et l'Université d'Alger 2 Abou El Kacem Saâdllah.

Inez Magoom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *