Algérie: renaissance institutionnelle, appel à un référendum massif sur la stabilité du pays

ALGER – Les candidats aux élections de l’Assemblée de vendredi, deuxième jour de la campagne électorale, ont souligné la nécessité de se rendre aux urnes en grand nombre le 12 juin, soulignant que cet événement électoral est l’occasion de réaliser et de sécuriser une “institution Renaissance”. La stabilité du pays.

Le leader du mouvement El-Islami, Filali Qouini, a appelé le peuple à “se rendre aux urnes en grand nombre pour élire un parlement approprié et fort avec une jeunesse talentueuse et nationaliste”.

Tout en soulignant l’importance de la prochaine élection dans la mise en œuvre de la volonté du peuple, Koui a souligné qu ‘”ils aideront à construire une nouvelle Algérie et à établir l’état de droit basé sur la légitimité du peuple”.

Abdella Hadat, secrétaire général du Front national d’action (FMN), a appelé les Algériens à se rendre aux urnes le 12 juin pour formuler des règles juridiques et restaurer la souveraineté du peuple.

“Il est temps pour les Algériens de reprendre leur destin avec une forte participation aux élections du 12 juin”, a-t-il déclaré.

Soulignant l’affirmation du secrétaire général de l’Alliance nationale républicaine (ANR), Belgasem Sahli El Bayat, selon laquelle les élections législatives du 12 juin “donnent une expression ferme de la souveraineté du peuple”, l’événement a été “une opportunité pour le peuple de gagner la renaissance institutionnelle”.

À Posada, le secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) Abo E.L. Fatl Badji a souligné l’importance de se rendre aux urnes le 12 juin. Voter, c’est être le «garant de la stabilité du pays» et «contribuer à déjouer toutes les conspirations contre l’Algérie».