AT&T paiera une amende de 6 millions de dollars à la SEC pour avoir divulgué des informations aux analystes

AT&T Il a accepté de payer une amende de 6,25 millions de dollars pour régler un procès intenté par les États-Unis Commission de Sécurité et d’Echangesqui a accusé la société de télécommunications d’avoir divulgué de manière sélective des informations financières aux analystes de Wall Street.

Trois Dirigeants d’entrepriseChristopher Womack, Kent Evans et Michael Black, qui, selon la SEC, ont enfreint la réglementation FD ou la divulgation équitable, ont également accepté de payer une amende de 25 000 $ sans admettre ni nier les allégations du régulateur, a déclaré la SEC dans un dossier judiciaire.

Dans une action en justice déposée en mars 2021, la Securities and Exchange Commission a accusé AT&T, basée à Dallas, et trois responsables des relations avec les investisseurs d’avoir divulgué des détails sur son activité de smartphones à 20 entreprises.

La SEC a déclaré avoir violé les règles de divulgation équitable, qu’elle a adoptées en 2000 pour empêcher les entreprises de divulguer des informations importantes qui ne sont pas particulièrement publiques. Les règles visent à uniformiser les règles du jeu pour les investisseurs.

L’objectif d’AT&T, selon la SEC, était de « gérer » ces analystes et de les faire baisser leurs prévisions de revenus, de sorte que les résultats réels répondent aux attentes réduites et ne déçoivent pas les investisseurs qui pourraient faire baisser le cours de son action.

Mis à jour : 03 décembre 2022 à 11h19

READ  Sources : l'Allemagne abaisse ses prévisions de croissance du PIB en 2021 et relève ses estimations pour 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.