Autres sports : La fédération affirme que le secteur public français pourrait faire grève pendant les JO de Paris

PARIS (Reuters) – Les travailleurs du secteur public, y compris ceux des hôpitaux, pourraient se mettre en grève pendant les Jeux olympiques de Paris à moins que leurs revendications en matière de salaires et de conditions de travail ne soient satisfaites, a déclaré jeudi le syndicat français CGT.

La présidente de la CGT, Sophie Binet, a déclaré à France Info Radio que le syndicat déposerait un préavis de grève au début du mois prochain.

« Nous souhaitons que le gouvernement agisse immédiatement pour assurer le succès des Jeux Olympiques, pour lequel la CGT œuvre depuis des années. Pour y parvenir, nos avertissements doivent être écoutés », a déclaré Benet.

« Cela fait des mois qu'on dit la même chose et tout le monde s'en fiche. Ça commence à être fatiguant », a-t-elle ajouté.

Elle a évoqué la nécessité d'aborder et de résoudre des problèmes allant de la rémunération équitable des heures supplémentaires et de l'abandon des projets de vacances à la recherche de services de garde d'enfants supplémentaires et au paiement d'un logement en région parisienne pendant les Jeux, alors que les coûts d'hébergement devraient être très élevés.

À partir de fin juillet – au milieu de la période des fêtes nationales – les Jeux olympiques devraient accroître la pression sur la main-d'œuvre parisienne, déjà mise à rude épreuve par des menaces sécuritaires croissantes et une pénurie chronique de personnel dans les hôpitaux et le réseau de transports.

Le ministre français de l'Intérieur a offert aux policiers des récompenses allant jusqu'à 1 900 euros (2 069,86 dollars) pour leur travail pendant les Jeux.

READ  L'ajout de programmes sportifs peut-il réduire les problèmes financiers de certaines écoles? Fairley Dickinson compte dessus

« Pourquoi les autres travailleurs du secteur public n'obtiennent-ils pas les mêmes récompenses ?… Existe-t-il une hiérarchie entre la police et le personnel hospitalier ? » dit Binet.

« Comment pensez-vous que les hôpitaux fonctionneront pendant les Jeux ? Des millions de visiteurs supplémentaires sont attendus à Paris et il n'y a pas d'infrastructures supplémentaires allouées aux hôpitaux en région parisienne », a-t-elle ajouté.

(1$ = 0,9179 euros)

(Reportage de Dominique Vidalon, Jean-Stéphane Bros ; édité par Barbara Lewis)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *