Autres sports : Le ministre français des Sports mis en examen pour diffamation

PARIS (Reuters) – La ministre des Sports Amélie O'Dea Castera, qui dirige l'organisation des Jeux olympiques d'été de Paris, fait l'objet d'une enquête pour diffamation, a annoncé jeudi le procureur français.

Le procureur, rattaché à la Cour de justice de la République – un tribunal spécial pour les agents du gouvernement – a déclaré que l'enquête faisait suite à une plainte déposée par l'ancien président de la Fédération française de football Noël Le Graët, qui a démissionné de ses fonctions en février 2023 après des allégations. de harcèlement. .

Le Jaret a nié tout acte répréhensible.

Quelques semaines avant sa démission, une étude du ministère français des Sports concluait que Le Graet n'était plus qualifié pour gérer et représenter le sport en France, et soulignait ce qu'elle appelait le « comportement inapproprié de M. Le Graet à l'égard des femmes ».

Après la publication de la critique, Odea Castera a déclaré dans des déclarations publiques : « Au début, c'était paternaliste et provocateur. Mais avec le temps et l'alcool, cela s'est transformé en quelque chose de complètement dysfonctionnel. »

L'un des collaborateurs d'O'Dea-Castera a déclaré qu'elle était à la disposition du tribunal et qu'elle avait déjà répondu publiquement aux « allégations sans fondement » portées contre elle.

(Reportage de Kate Entringer, Sophie Loyt et Vincent d'Aheron ; écrit par Geert de Klerk ; édité par Richard Love et Ed Osmond)

READ  Coupe d'Afrique des Nations : L'invincibilité de l'Algérie en 35 matches prend fin après la défaite de la Guinée orientale | nouvelles du football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *