Bathily réitère l’importance du rôle de l’Algérie dans le soutien aux efforts de l’ONU en Libye

L’ONU pour la Libye L’ambassadeur Abdel Fattli a rencontré mardi le ministre algérien des Affaires étrangères Ramdane Lamamra en Algérie et a eu des discussions détaillées sur la crise en Libye, son impact sur les pays voisins et les moyens de sortir de l’impasse politique actuelle. .

Au cours de la réunion, il a souligné l’importance des efforts concertés aux niveaux régional et international pour parvenir au compromis indispensable et indispensable pour conduire la Libye sur la voie d’une stabilité et d’une paix durables en 2023.

Selon la MANUL, Bathili a également souligné l’importance pour l’Algérie, pays frontalier de la Libye, membre de la Ligue des États arabes et de l’Union africaine, de continuer à soutenir les efforts de l’ONU.

Par ailleurs, selon un communiqué du ministère algérien des Affaires étrangères, Lamamra a présenté à Tamili l’expérience de son pays dans la conduite de la réconciliation nationale et l’organisation du processus électoral.

Le processus électoral est le seul moyen pour le peuple libyen de choisir ses gouvernants et d’unifier ses institutions nationales, et l’ONU a pris la direction de l’Algérie dans cette direction. Il a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts et affirmé la volonté de l’Algérie d’apporter son expertise. L’éloignement des Libyens, notamment la conduite de programmes de réconciliation nationale et la tenue d’élections.

READ  Les tensions égyptiennes empêchent Deborah de tenir un sommet trilatéral à Doha |

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *