Blessure d’Antonee Robinson: l’USMNT retient son souffle sur l’arrière gauche

Il y a un peu plus de sept mois, il a semblé pendant un bref instant qu’Anthony Robinson avait été blessé. Il vient de marquer un but massif lors des éliminatoires de la Coupe du monde des États-Unis et a célébré sa marque arrière pour retourner le boiteux. ou Au moins faire semblant de tirer un boiteux. Le tout était un bâillon, et drôle à cela. Depuis, c’est devenu une tendance. Mais il n’y avait rien de comique dans la blessure très réelle que Robinson a subie samedi alors qu’il jouait pour Fulham, et la cheville droite de l’arrière gauche est soudainement devenue l’extrémité la plus surveillée de l’équipe américaine avec le match d’ouverture de la Coupe du monde de l’équipe nationale à exactement 11 semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.