Bordeaux présente cinq clubs dans les quartiers du Trophée des Champions au Racing France

Portico-Begles a battu Bristol 36-17 en huitièmes de finale de la Coupe des champions d’Europe dimanche, donnant à la France cinq équipes lors des huit derniers matches du tournoi.

Ils accueilleront le Racing 92, qui a disputé sept tentatives contre Édimbourg 56-3 dans l’un des deux quarts de finale français le week-end prochain. Dans un autre, Clermont accueillera Toulouse.

La cinquième équipe de France, La Rochelle, sera en vente à domicile.

Exiter, le champion en titre qui compte 14 points de retard sur Leone samedi, affrontera Leinster, qui a été remis à pied contre Doloen vendredi après le Covit-19 positif dans l’équipe du club français.

A Bordeaux, les leaders de la Premiership anglaise ont pris un bon départ lorsque l’ailier Henry Bourdie a atterri sept minutes plus tard.

Fly-half a raté le changement de quart pendant la moitié du temps. Son adversaire, l’international français Matthew Joliebert, a gardé le devant de la scène avec cinq pénalités, malgré trois tirs au but juste avant la mi-temps.

Jollybert a franchi la ligne de près pour essayer pendant six minutes en seconde période.

Purdy est venu près d’une réponse rapide, mais Romain Bros. a retiré le ballon alors que l’ailier de Bristol allait toucher le sol.

Sheidi a comblé l’écart avec un penalty, mais Bordeaux-Beckles a scellé la victoire dans les 10 dernières minutes, bien que le verrou Cyril Cossacks ait reçu un carton jaune à la 77e minute.

Le talonneur sud-africain Joseph Duveba a atterri à 10 minutes de la fin, tandis que Nance Duking a interrompu la dernière tentative à une minute de la fin.

READ  Wang Yi: la Chine prête à aider l'Éthiopie algérienne avec le vaccin COVID-19

À Paris, après deux craintes initiales, la course a pris deux défaites consécutives dans le top 14 et la star écossaise effrénée Finn Russell a pris le contrôle.

«Aujourd’hui, c’est un effort vraiment fier de nos garçons», a déclaré le Racing Fullback Curtley Peel à la chaîne britannique BT Sport. « La meilleure façon de se remettre d’une défaite décevante dans les 14 premières places de la semaine dernière. »

Au bout de 28 minutes, le chat de Camille s’est écrasé sous les poteaux pour la première tentative de course.

Cinq minutes avant la pause, le Racing a ouvert Edimbourg avec vitesse, puissance et maniabilité en douceur.

L’attaquant central Wakatawa a dessiné un défenseur et a retourné la passe du revers à la 8e Escadre Jordan Joseph.

Il est allé à l’intérieur de Louis Dubichot, le centre a immédiatement retourné le ballon sur le demi de mêlée Maxim Machenad, qui a avancé pour une tentative.

Joseph est tombé après 64 minutes pour déclencher une explosion de cinq tentatives dans les 16 dernières minutes.

Le pilier Ghuram Kokishashvili, l’ailier français Teddy Thomas, à deux reprises, et le vétéran François Trin-Duck ont ​​été renversés dans une explosion tardive.

«Nous avons tiré quelques premiers coups», a déclaré l’entraîneur d’Édimbourg Richard Cocker.

« Mais nous avons perdu les batailles physiques. En fin de compte, nous avons obtenu ce que nous méritions. Ils sont d’un côté. »

Les ventes ont atteint les quarts de finale pour la première fois en 15 ans après avoir écrasé les Scarlets 57-14.

Hooker Acker van der Merwe a marqué deux tentatives en première mi-temps, tandis que le demi-mouche A.J. McKinty a lancé deux changements et trois pénalités.

READ  Près du plus bas record, la France a été poussée à la troisième place

Magindi a terminé avec 32 points, y compris son essai, dont un essai.

L’ailier Marland Yard, le verrou Josh Beaumont et le demi de mêlée alternatif Rafael Guerrero ont également touché le sol.

pb-dj / jc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.