COP28 : Experts de l’Université du Queensland – University of Queensland News

Tous les regards seront tournés vers Dubaï cette semaine alors que 70 000 délégués de près de 200 pays se réuniront pour le sommet sur le climat soutenu par l’ONU, connu sous le nom de COP28.

Cet événement annuel intervient alors que les Nations Unies préviennent que la planète est sur le point de se réchauffer de 3 degrés d’ici la fin du siècle, soit le double de l’objectif de 1,5 degré convenu lors de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21) à Paris.

Le ministre australien du Changement climatique, Chris Bowen, a déclaré qu’il ferait pression pour « des résultats pratiques plus solides, et pas seulement pour maintenir le statu quo ».

L’Université du Queensland dispose d’un pool de chercheurs disponibles pour fournir des analyses spécialisées.

Expertise : Politique internationale en matière de changement climatique, avec un accent particulier sur les implications du changement climatique sur la sécurité.

Contact : [email protected], +61 7 3365 3042.

compétence: Droit de l’environnement et du changement climatique. Son travail a eu un impact significatif sur la législation et la politique climatiques en Australie, notamment grâce à l’inclusion des écosystèmes côtiers dans le cadre du Fonds australien de réduction des émissions.

communication: [email protected]+61 423 339 054.

Expertise : Politique énergétique, sécurité énergétique, approvisionnement énergétique, environnement, ressources, énergie nucléaire. il Il a mené une étude visant à répondre à cette question, Que faudra-t-il pour exploiter les centrales nucléaires en Australie à partir des années 2030 ? « Nous ne promouvons ni ne nous opposons à l’énergie nucléaire. L’étude répond à une question de recherche de la manière la plus réaliste possible avec les meilleures informations disponibles.

READ  La base manufacturière africaine peut-elle contribuer au leadership environnemental ?

communication: [email protected], +61 467 600 607.

Professeur Andrew GriffithsDoyen exécutif du Collège de commerce, d’économie et de droit

compétence: Comment les organisations gèrent les impacts du changement climatique et comment les dirigeants et les employés peuvent transformer les organisations pour mieux gérer les questions de développement durable. Le professeur Griffiths peut également fournir des informations sur la manière dont les organisations locales et mondiales peuvent appliquer les nouvelles connaissances.

communication: [email protected].

Expérience : Politiques alternatives pour atteindre les objectifs convenus et leurs impacts sur les ménages. Comment les ménages réagissent aux changements de politique, notamment en ce qui concerne l’adoption de technologies et la consommation d’énergie.

communication: [email protected], +61 422 792 468.

Expertise : Dr. Saphira Reker est une experte en finance durable. Elle peut commenter les plans de réduction des émissions de carbone liés aux entreprises australiennes.

communication: [email protected]+61 406 612 196.

Expertise : Durabilité alimentaire, cultures protégées et agriculture verticale intérieure comme solution à long terme pour nourrir la population mondiale.

communication: [email protected]+61 467 561 462.

Expertise : Net zéro, énergie propre, minéraux et eau, économie zéro carbone. Ses recherches Il est centré sur la production et l’utilisation durables de l’énergie et des produits chimiques – y compris le développement de technologies et de processus permettant la production d’énergie, de matériaux et d’eau propres. Peut fournir des commentaires sur les énergies renouvelables.

communication: [email protected], +61 407 745 878.

Expertise : Création de villes résilientes et inclusives à faibles émissions de carbone, politique d’environnement/durabilité, énergie, développement économique régional, logement, main-d’œuvre, éducation et formation (emploi), agriculture, eau, innovation, santé.

READ  Le PDG de Twilio annonce que 11% des employés perdront leur emploi dans des licenciements axés sur la «lutte contre le racisme»

communication: [email protected], +61 7 336 54211, +61 413 819 884.

Expertise : Les marchés mondiaux du carbone jouent un rôle de plus en plus important dans les efforts mondiaux de décarbonation et ont été soutenus par l’article 6 de l’Accord de Paris. Examiner les impacts humains et environnementaux des marchés du carbone, y compris les marchés volontaires du carbone, et leur efficacité dans la réalisation des objectifs fixés par la Conférence des Parties.

communication: [email protected]+61 437 332 732.

Expérience : Une large gamme de Thèmes politiques liés à l’économie du changement climatique et des énergies renouvelables.

communication: [email protected]+61 7 3346 9646, +61 400 747165.

Expertise : Auteur principal du chapitre « Océans » du Cinquième rapport d’évaluation du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC, AR5) et auteur principal coordonnateur du chapitre Impacts du Rapport spécial du GIEC sur 1,5°C (SR1.5). Impacts des solutions climatiques sur le changement climatique rapide.

communication: [email protected], +61 401 106 604.

Expertise : utilise des outils mathématiques, statistiques et informatiques pour étudier les impacts humains sur les océans et trouver des solutions. L’objectif de ses recherches est de mieux comprendre les principaux moteurs du système, de conserver la biodiversité et d’assurer la production halieutique dans un contexte de changement climatique. Il travaille à concevoir des aires marines protégées résilientes au changement climatique.

communication: [email protected], +61 467 771 869.

compétence: Médecin de santé, maladies infectieuses, protégeant la santé humaine des effets du changement climatique.

communication: [email protected], +61 412 072 168.

Expertise : Les impacts du changement climatique sur les espèces, les écosystèmes et les services écosystémiques et sur l’efficacité des stratégies de conservation visant à réduire la perte de biodiversité.

READ  Évaluation rapide : Impact du conflit en Ukraine en tant que multiplicateur de la crise au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, Délégation régionale de la FICR pour le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, 8 juin 2022 - Yémen

Contact : [email protected], +61 409 185 592.

Médias : Communications de l’Université du Queensland, [email protected]+61 429 056 139.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *