Coupe d'Afrique des nations 2023 : l'Algérie se sépare de Djamel Belmadi et Jalal El Kadri quitte la Tunisie

Source des images, Getty Images

Commentez la photo,

Djamel Belmadi entraînait l'Algérie depuis 2018 et l'avait mené au titre de la Coupe d'Afrique des Nations 2019.

L'Algérie s'est séparée de l'entraîneur Djamel Belmadi et Jalil Kadri a démissionné de son poste d'entraîneur de la Tunisie après la sortie des deux pays de la Coupe d'Afrique des Nations 2023 en phase de groupes.

La sortie de Belmadi est intervenue un jour après la défaite choc 1-0 des Renards du Désert contre la Mauritanie, ce qui signifie que les champions 2019 ont terminé derniers du groupe D en Côte d'Ivoire.

Al-Qadiri aurait déclaré : « Ma mission en tant que chef de l’équipe nationale tunisienne est désormais terminée. »

Kadri a été nommé après la finale de la Coupe d'Afrique des Nations 2021 et l'homme de 52 ans a mené les Aigles de Carthage à se qualifier pour la Coupe du monde 2022, où la Corée du Nord a été éliminée en phase de groupes.

Leur départ est le dernier d'une série remarquable de départs d'entraîneurs lors de la phase finale en cours en Afrique de l'Ouest.

Belmadi s’en va après la « sortie amère » d’Algérie

Source des images, Getty Images

Commentez la photo,

L'Algérie a été éliminée deux fois de suite de la phase de groupes de la Coupe d'Afrique des Nations.

Né à Paris, Belmadi a dirigé l'Algérie lors de la Coupe d'Afrique des Nations 2004 et, en tant qu'entraîneur, il a mené son pays au titre de la Coupe d'Afrique des Nations 2019 en Égypte.

Mais leur défense du titre au Cameroun il y a deux ans a été de courte durée, puisque leur série de 35 matchs sans défaite a pris fin et que l'équipe nord-africaine a terminé dernière de son groupe.

Walid Saadi, président de la Fédération algérienne de football, a déclaré que leur campagne pour la Coupe d'Afrique des Nations 2023 s'était terminée par une « sortie amère » dans une série de messages publiés sur le site X.

Al-Saadi a déclaré : « J'ai rencontré Jamal et nous sommes parvenus à un accord à l'amiable pour dissoudre l'association. »

Il a ajouté : « Nous remercions Jamal pour tout ce qu'il a fait pour l'équipe et lui souhaitons bonne chance pour le reste de sa carrière. »

Il a ajouté : « Nous nous excusons auprès des supporters de l'équipe nationale et du peuple algérien après avoir travaillé dur et fourni les conditions idéales pour que nos joueurs brillent ».

Trois mois seulement après son élimination anticipée de la phase finale de 2021, l'Algérie n'a pas non plus réussi à se qualifier pour la Coupe du monde 2022, s'inclinant buts sur buts à l'extérieur lors des barrages contre le Cameroun après avoir concédé un but de dernière minute lors du match retour à domicile.

Mais Belmadi est resté sur place et Les Verts avaient le meilleur bilan de toutes les équipes lors des qualifications pour la phase finale 2023.

Al-Saadi a déclaré qu'il y aurait une « véritable révolution » pour restaurer la position de l'Algérie « sur le continent et au niveau international ».

Il a ajouté : « Nous promettons de corriger les erreurs du passé avec un seul objectif : remettre le train sur les rails et renouveler les jours d'éclat et de victoires du football algérien ».

Qadri démissionne après avoir échoué à atteindre son objectif

Explication vidéo,

Coupe d'Afrique des Nations 2023 : Afrique du Sud 0-0 Tunisie – Temps forts

Kadri a pris la relève en tant qu'entraîneur de la Tunisie à titre permanent après son élimination en quart de finale de l'édition 2021 de la Coupe d'Afrique des Nations, en remplacement de Mounzer El-Kebir.

Lorsque les Aigles de Carthage n’ont pas réussi à dépasser la phase de groupes de la Coupe du monde 2022 – malgré une victoire choc contre la France, alors championne en titre – il a démissionné.

Mais la Fédération tunisienne de football a rejeté cette proposition et a prolongé son contrat de 12 mois supplémentaires.

L'équipe nord-africaine a terminé dernière de son groupe en Côte d'Ivoire après une défaite surprise 1-0 contre la Namibie avant de faire match nul contre l'Afrique du Sud et le Mali.

S'exprimant après le match nul contre l'Afrique du Sud, Kadri a déclaré que son contrat expirerait automatiquement parce que la Tunisie n'avait pas réussi à atteindre les demi-finales, ce qui constitue l'exigence minimale de la Fédération tunisienne de football.

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait officiellement démissionné, Al-Qadri a répondu : « C’est ma décision et cela figure dans mon contrat. »

Al-Qadri a déclaré qu'il porte l'entière responsabilité de la fin décevante de la campagne tunisienne.

Il a déclaré : « La défaite contre la Namibie lors du premier match nous a affecté psychologiquement et nous n'aurions pas dû perdre. »

« Notre niveau s'est amélioré contre le Mali et l'Afrique du Sud, mais nous n'avons pas été efficaces en attaque. »

READ  AB Zondagh exhorte à se concentrer sur la France dans le championnat des six nations

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *