COVID-19 – La France subventionne le Soudan pour combattre le Soudan

Un avion humanitaire transportant trois tonnes de matériel médical a été reçu vendredi à l’aéroport international de Khartoum par des représentants des ministères de la Santé et des Affaires étrangères et des ambassadeurs de France et de l’Union européenne.

Des équipements, notamment des masques, des gants, des vêtements de protection médicale, des générateurs d’oxygène, des équipements médicaux, des équipements de test COVID-19 de précision, des tentes et des équipements médicaux pour les centres de vaccination d’élimination ont été fournis au Soudan depuis la France. Mécanisme américain de défense civile (EUCPM).

L’équipement permettra au gouvernement soudanais de mettre en place des centres mobiles de vaccination et de dépistage du COVID-19, d’atteindre les citoyens des zones reculées et de lutter contre l’épidémie mondiale.

Dirigeants au sommet du G7 à Cornwall, en Angleterre, le 13 juin Accepté de faire don d’un milliard de doses de vaccin COVID-19 Collectivement pour les pays les plus pauvres l’année prochaine. Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) s’est félicité de cette décision, mais a appelé à un calendrier rapide, tandis que certains critiques ont déclaré que cette décision n’était pas suffisante.

Le Soudan est devenu le premier pays de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA) à recevoir le premier lot du vaccin AstraZeneca Covit-19, arrivé à l’aéroport de Khartoum le 3 mars. Installation de Kovacs. COVAX est une alliance dirigée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), l’Alliance mondiale pour les vaccins et la Coalition pour la prévention des maladies infectieuses (CEPI), qui assure la distribution équitable des vaccins COVID-19 entre les pays.

READ  `` C'est fini '': Macron perd à gauche dans la bataille de Le Pen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *