Dabaiba et Di Maio inaugurent le Forum Libyo-Italien à Rome

Lundi, Rome a accueilli le Forum libyen-italien, en présence du Premier ministre libyen Abdel Hamid Dabaiba et du ministre italien des Affaires étrangères Luigi Di Maio, ainsi que d’autres responsables.

Selon l’agence de presse Aki, Di Maio a déclaré que l’Italie pouvait aujourd’hui compter sur une Libye nouvelle et unie, grâce aux grands efforts du gouvernement d’unité nationale, représenté par le Premier ministre Dabaiba.

Di Maio a déclaré lors du Forum des affaires libyen italien que les entreprises italiennes peuvent désormais se tourner vers la Libye avec une confiance renouvelée, ajoutant que la présence de Dabaiba à Rome “accorde une très grande valeur à cette réunion, qui est une autre étape de la relance du partenariat”. Dans les jours qui ont suivi la formation de l’autorité de transition unifiée ».

Il a expliqué que l’Italie n’a jamais abandonné la Libye et que l’ambassade a toujours continué à fonctionner, même dans les moments les plus difficiles, affirmant qu’elle participe désormais au renforcement de la présence institutionnelle italienne en Libye à travers la réactivation et la réouverture imminentes du consulat en Benghazi. Consulat honoraire à Sebha – sud de la Libye.

“Dans les mois à venir, nous renforcerons notre présence à Tripoli à travers un bureau de promotion pour les entreprises italiennes et un attaché culturel dans notre ambassade.” Di Maio a expliqué plus en détail.

Dabaiba est arrivé à Rome, lundi, après avoir visité l’Algérie samedi et avoir eu des entretiens bilatéraux avec le président algérien Abdelmadjid Tebboune.

Il a déclaré que l’Italie et la Libye “travaillent toujours ensemble” et que “Eni est l’un des plus grands partenaires de la Libye dans le domaine du pétrole”, ajoutant que les relations avec l’Italie dans le domaine de la construction sont également “très fortes et nous regrettons le faible niveau de Commerce.”

READ  Gouv. Ivey : Landing, une entreprise à croissance rapide, déménage son siège à Birmingham et prévoit de créer plus de 800 emplois

Nous visons à l’augmenter. Nous devons reconstruire les écoles, les hôpitaux et les infrastructures. Nous voulons revenir à la production de 3 à 4 millions de barils de pétrole par jour et relancer les secteurs de l’économie. Et vous (l’Italie) êtes le meilleur partenaire », a ajouté Dabaiba.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *