De bons championnats africains d’athlétisme pour les stars en route vers les sports olympiques – Guardian Nigeria News – Nigeria et World News

Bukola Olupad

L’ancien commissaire aux sports de l’État d’Ogun, Bukola Ullupad, a décrit la décision du Nigéria d’accueillir les 22e championnats africains d’athlétisme à Lagos comme un “gros coup de pouce”.

Le tournoi, qui sera le dernier match de qualification pour les pays africains avant les Jeux olympiques de Tokyo, était auparavant prévu pour l’Algérie, mais le pays d’Afrique du Nord s’est retiré plus tôt ce mois-ci. La ville d’Asaba, dans l’État du Delta, a accueilli la vingt et unième session en 2018.

S’adressant hier à The Guardian, Olupad, PDG de Nilayo Sports Management, organisateur du marathon de la ville de Lagos, a déclaré que l’organisation des championnats d’athlétisme du Grand Prix d’Afrique à Lagos serait un coup de pouce majeur pour les stars de l’athlétisme à travers le continent.

«Je suis vraiment heureux que le ministre des Sports, Sunday Dari, et les responsables de la Fédération nigériane d’athlétisme (AFN) soient venus à la rescousse des stars africaines de l’athlétisme, en choisissant d’accueillir le tournoi à Lagos. montré une fois de plus que le Nigéria n’est pas seulement le grand frère des autres pays africains, mais aussi un ami. On peut compter sur l’instance dirigeante de l’athlétisme africain J’ai également félicité le président de la Confédération africaine d’athlétisme, Kalkapa Malbom, pour sa rapidité action en nommant un nouvel hôte après le retrait de l’Algérie.

Désormais, les athlètes des pays africains auront la parole pour aiguiser leurs épées avant les Jeux olympiques de Tokyo », a déclaré Olupad.

Les Championnats d’Afrique juniors d’athlétisme se dérouleront à Lagos 32 ans après que la ville ait accueilli sa sixième édition en 1989. Il est prévu du 23 au 27 juin au stade Teslim Balogun de Surulere.

READ  Nas s'associe à son homologue du Botswana pour organiser conjointement les championnats d'athlétisme

Dans un communiqué publié au Caire, en Égypte, mardi, le président de la CAA Kalkapa Malbom et le ministre nigérian des Sports Sunday Dari ont confirmé que Lagos accueillera le tournoi, qui sera le dernier qualificatif pour les athlètes africains aux Jeux olympiques de Tokyo.

Outre le stade Teslim Balogun, il y aura un soutien supplémentaire du stade national, de Surulere et du Yaba College of Technology, Yaba, tous deux à Lagos.

Le Nigéria est maintenant à égalité avec l’Égypte en tant que deux pays africains qui ont accueilli le tournoi trois fois depuis l’édition inaugurale en 1979 à Dakar, au Sénégal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *