Des entreprises malaisiennes demandent au gouvernement de rouvrir l’économie, Nouvelles de l’Asie du Sud-Est et meilleures histoires

Des centaines de groupes d’entreprises malaisiens ont exhorté le gouvernement à rouvrir l’économie alors qu’un arrêt complet de quatre semaines pour faire face à une augmentation des infections à Covid-19 n’a montré aucun signe d’atteindre les objectifs du gouvernement de passer à une deuxième phase plus détendue.

Industries Unite (IU), qui comprend 112 groupes commerciaux représentant plus de trois millions d’entreprises dont la plupart ont été suspendus depuis le 1er juin, a déclaré hier que ses membres avaient perdu confiance dans le plan de relance en quatre étapes du gouvernement.

Le plan de sortie, élaboré par le Premier ministre Muhyiddin Yassin au début du mois, stipulait que la plupart des entreprises rouvriraient d’ici la fin août.

Mais IU a déclaré que les chiffres de vaccination actuels et les chiffres quotidiens de Covid-19 n’inspirent pas confiance que les objectifs peuvent être atteints.

La Malaisie est dans la première phase de son plan de sortie et peine à atteindre ses objectifs de passer à la deuxième phase.

Le pays, qui est entré dans 26 jours d’un ordre de contrôle complet des mouvements de 28 jours, a enregistré hier 5 803 nouvelles infections à Covid-19.

On est loin du seuil cible de moins de 4 000 cas pour le passage à la deuxième étape.

Le gouvernement n’a pas non plus été en mesure de vacciner complètement 10 pour cent de la population comme prévu.

Seulement environ 6 pour cent ont été complètement vaccinés jusqu’à présent.

La troisième marque utilisée par le gouvernement – ​​une utilisation « modérée » des lits dans les unités de soins intensifs (USI) – n’a pas non plus été atteinte, les unités de soins intensifs des hôpitaux fonctionnant à plus de 90 % de leur capacité.

READ  L'Inde affirme que la décision de l'OPEP + nuira à la reprise économique

La phase trois devait commencer en août, avec des cas quotidiens de Covid-19 inférieurs à 2 000 et 40 % de la population totalement immunisée.

“Nous avons très peu d’espoir d’atteindre l’objectif de passer à la phase trois en août. La fin de l’année semble plus probable”, a déclaré le coordinateur de l’IU, David Gurubatham, lors d’une conférence de presse.

“Mais d’ici la fin de l’année, il (l’entreprise) aura disparu et il ne restera plus rien.”

Datuk David a déclaré que 80 pour cent des entreprises représentées par l’alliance ne sont plus en mesure de respecter leurs obligations financières. Il a déclaré qu’au moins 40 pour cent ont fermé leurs portes et que 20 pour cent sont en danger de fermer.

Les entreprises représentées par IU comprennent des petites et moyennes entreprises, des chaînes de vente au détail, des restaurants et des acteurs des industries des arts et du tourisme.

« Les gens ont du mal à mettre de la nourriture sur la table. De combien de mois de réserve les entreprises peuvent-elles s’attendre ? demanda M. David.

La Confédération des industriels malaisiens a exhorté vendredi le gouvernement à passer à la deuxième phase de son plan de sortie la semaine prochaine et à permettre à davantage de secteurs économiques de fonctionner.

“Il faudrait donc se concentrer davantage sur le soutien au secteur privé pour restaurer la résilience et la durabilité ainsi que les efforts du programme de vaccination en cours, ce qui finira par nous ramener à un certain niveau de normalité des affaires”, a-t-elle ajouté.

READ  Les travaillistes annuleront les tarifs commerciaux s'ils sont élus, selon le conseiller fantôme | Rachel Reeves

Le verrouillage actuel devrait prendre fin demain, mais il devrait être largement prolongé.

Le gouvernement a annoncé un plan d’aide financière avec le verrouillage, mais le plan n’offre que 5 milliards de ringgits malais (1,6 milliard de dollars singapouriens) en injection financière directe et ne contient pas beaucoup de l’allégement offert dans le cadre du verrouillage de l’année dernière, comme le moratoire automatique sur les prêts .

Le ministre des Finances Tunku Zavrul Tunku Abdul Aziz a déclaré hier que le gouvernement allait annoncer un nouveau cycle d’aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *