Des milliers de personnes évacuées sur la Côte d’Azur en raison d’un incendie massif

Écrit par Daniel Cole et Angela Charlton | Agence de presse

Le président français Emmanuel Macron a déclaré que les pompiers étaient parvenus à « stabiliser » l’incendie qui s’est déclaré mardi dans les forêts proches de la Côte d’Azur, forçant des milliers de personnes à fuir leurs maisons, camps et hôtels dans un quartier pittoresque tant adoré des habitants. Et les touristes aussi.

C’était le dernier d’un été d’incendies de forêt qui ont ravagé la Méditerranée, laissant des régions de Grèce, de Turquie, d’Italie, d’Algérie et d’Espagne en ruines fumantes.

Le feu de brousse a commencé lundi soir, au plus fort de la saison des vacances d’été en France, à environ 40 kilomètres (24 miles) de la station balnéaire de Saint-Tropez. Alimenté par de forts vents de mousson en provenance de la Méditerranée, l’incendie s’était propagé à 5 000 hectares (12 000 acres) de forêt mardi matin, selon le département régional du Var.

Environ 6 000 personnes ont été évacuées des maisons et des dizaines de camps tandis que d’autres ont été fermées dans un centre de vacances pour les employés d’Air France. Les autorités ont déclaré qu’au moins 22 personnes avaient été inhalées par la fumée ou avaient été légèrement blessées par les incendies, et que deux pompiers figuraient parmi les blessés.

Macron, qui était en vacances dans un château en bord de mer à proximité, a visité l’incendie mardi.

« Le pire a été évité », a déclaré Macron, saluant les efforts de plus de 900 pompiers et le déploiement de 11 avions pour inonder l’eau.

Il a déclaré que les paysages dévastés sont « très horribles en termes de biodiversité et de patrimoine naturel… mais des vies ont été protégées ».

READ  beIN SPORTS XTRA en Español est maintenant disponible sur Roku

Des avions d’inondation et des hélicoptères de secours ont glissé mardi sur des collines bordées de châtaigniers, de pins et de chênes. Des photos publiées en ligne par les pompiers montraient des panaches noirs de fumée s’élevant à travers un bosquet d’arbres alors que des flammes éclataient à travers les broussailles sèches.

Carlo Zaglia, porte-parole des pompiers de la région, a décrit un « incendie violent » qui s’est déclaré dans la basse chaîne de montagnes Morey, rendant « très difficile pour les pompiers d’atteindre les arbres et de combattre les flammes ».

L’un des évacués a déclaré à France-Bleu que sa voiture était enveloppée de fumée alors qu’il retournait à son camping et qu’il avait à peine eu le temps d’attraper le lait et l’essentiel de sa petite fille avant de s’enfuir. Un autre a raconté à la télévision BFM son évasion alors que son hôtel prenait feu.

Les autorités locales ont fermé des routes, fermé l’accès aux forêts et appelé à la prudence. Les responsables ont averti que le risque d’incendie resterait très élevé jusqu’à mercredi en raison du temps chaud et sec. Les températures ont atteint 40 degrés Celsius (104 degrés Fahrenheit) ces derniers jours.

Ces conditions météorologiques extrêmes devraient se produire plus fréquemment à mesure que la planète se réchauffe. Les climatologues affirment qu’il ne fait aucun doute que le changement climatique causé par la combustion de charbon, de pétrole et de gaz naturel est à l’origine d’événements extrêmes, tels que des vagues de chaleur, des sécheresses, des incendies de forêt, des inondations et des tempêtes.

READ  Le thriller psychologique cannois "John and the Hole" conclut de nouveaux contrats majeurs, notamment en France et en Allemagne (exclusif)

Des températures élevées et des incendies de forêt ont frappé d’autres pays méditerranéens ces dernières semaines, avec des incendies tuant au moins 75 personnes en Algérie et 16 en Turquie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *