Ekambi emmène le Cameroun en barrages aux dépens de la Côte d’Ivoire

Karl Toko Ekambi était le toast du Cameroun mardi alors que son but en première mi-temps a assuré une victoire 1-0 sur la Côte d’Ivoire et une place dans les éliminatoires africains de la Coupe du monde 2022.

L’attaquant lyonnais de 29 ans a marqué à la 21e minute pour départager les géants avec le Cameroun sept fois qualifié pour la Coupe du monde – un record africain – et la Côte d’Ivoire à trois reprises.

La Côte d’Ivoire est entrée dans le Groupe D à Yaoundé par un point et avait besoin d’un match nul pour rester en tête.

Mais le Cameroun, qui rattrape son retard depuis sa défaite à Abidjan en septembre, est sorti vainqueur moins de deux mois avant d’accueillir la Coupe d’Afrique des Nations.

Les champions de la CAF, l’Algérie, le Nigeria et la Tunisie, ont également remporté des divisions pour occuper les trois autres places lors de la dernière journée des matches de groupe.

La République démocratique du Congo, l’Égypte, le Ghana, le Mali, le Maroc et le Sénégal avaient auparavant sécurisé les six autres stades.

Le tirage au sort, probablement basé sur le classement mondial de la FIFA, divisera les 10 survivants en cinq paires, les vainqueurs des deux matches retour représentant l’Afrique à la Coupe du monde du Qatar.

Il y aura beaucoup de pression sur les éliminatoires pour impressionner à la Coupe du monde après la performance désastreuse de l’Afrique lors du tournoi 2018 en Russie, les cinq équipes étant éliminées après le premier tour.

L’Algérie a prolongé sa séquence d’invincibilité à 33 matches – un record pour une équipe africaine – avec l’ailier de Manchester City Riyad Mahrez parmi les meilleurs buteurs du Groupe A 2-2 contre le Burkina Faso.

READ  Volkswagen Shades Bugatti, un constructeur de voitures de sport au plus haut niveau

Zakaria Sanogo a refusé son but avant la pause et Issoufou Dayo a marqué un penalty à la 83e minute pour mettre fin à Blida sous tension après que Sofiane Feghouli a donné l’avantage à l’Algérie pour la deuxième fois.

L’Algérie, qui vise à disputer une cinquième Coupe du monde, est en tête du classement avec 14 points, le Burkina Faso 12 points, le Niger 7 points et Djibouti rien.

– Les premiers tubes d’Osimhen –

Le Nigeria a été un autre pays à progresser malgré son incapacité à récolter le plus de points à domicile alors qu’il a fait match nul 1-1 contre le Cap-Vert dans le groupe C.

L’attaquant en forme de Naples Victor Osimhen a donné l’avantage aux Super Eagles dans la minute qui a suivi le coup d’envoi à Lagos, mais Iannick « Stopira » Tavares a égalisé cinq minutes plus tard.

Le résultat a suscité davantage d’appels sur les réseaux sociaux pour que le Nigeria, six fois qualifié pour la Coupe du monde, limoge l’entraîneur allemand Gernot Rohr après une mauvaise campagne.

Le Nigeria a subi une superbe défaite au troisième tour contre la République centrafricaine – sa première défaite à domicile lors d’un match de qualification à la Coupe du monde depuis 1981 – et dépendait trop d’Osimhen pour marquer.

Les Super Eagles ont terminé avec 13 points, suivis du Cap-Vert avec 11, tandis que le Libéria (six) et la République centrafricaine (quatre) n’ont jamais été des prétendants sérieux.

La Tunisie s’est remise de sa première défaite dans le Groupe B la semaine dernière – à l’extérieur de la Guinée équatoriale – en battant la Zambie 3-1 à Radès pour prendre la tête du classement.

READ  One Shot, One Goal : l'impact inspirant de Mahrez contre Brighton et Hove Albion

Les buts d’Issa Lidouni, Mohamed Drager et Ali Maaloul avant la fin de la première mi-temps ont permis aux Aigles de Carthage de rester sur la voie des qualifications pour la sixième fois.

La Guinée équatoriale est arrivée deuxième, à deux points de la Tunisie, grâce à son nul 1-1 contre la Mauritanie à Nouakchott, où Saul Coco a annulé l’avance qu’Aboubacar Camara avait donnée aux hôtes.

La confrontation entre les stars de la Premier League Mohamed Salah et Pierre-Emerick Aubameyang ne s’est pas concrétisée dans le groupe F alors que l’Egypte a battu le Gabon 2-1 à Alexandrie.

Le capitaine égyptien et riche buteur de Liverpool Salah a débuté sur le banc avant de remplacer Mohamed Sherif dans les 30 dernières minutes.

Il y avait des rapports contradictoires sur les raisons pour lesquelles le capitaine gabonais et attaquant d’Arsenal, Aubameyang, manquerait le match. Certains ont dit qu’il était blessé et d’autres qu’un accord a été trouvé avec son club pour sa libération anticipée.

Le Maroc était la seule équipe sur 40 de la phase de groupes à remporter les six matches, Ryan Mami marquant deux fois lors de la première victoire du groupe 3-0 contre la Guinée à Casablanca.

dl/gc

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *