Fatigués et tristes, Mane et Salah se rendent en Afrique pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations

Les stars de la Premier League anglaise Sadio Mane et Mohamed Salah se rendent en Afrique pour les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2023, épuisés et frustrés après une saison de 70 matches qui s’est terminée par la défaite de Liverpool en finale de la Ligue des champions.

Le Sénégal, champion en titre inspiré par Mane, accueille le Bénin et visite le Rwanda dans le groupe L et devrait marquer le plus de points dans une compétition où les vainqueurs et les deuxièmes de division sont assurés de participer au tournoi.

L’équipe nationale égyptienne, dirigée par Salah, commence par un match à domicile contre la Guinée dans le groupe D, puis se rend au Malawi pour affronter l’Éthiopie, dont aucun des stades ne répond aux normes internationales.

Les trois premiers matches du premier tour de 46 matches, les deuxièmes éliminatoires mercredi et les derniers le 13 juin, doivent avoir lieu.

Une autre star de la Premier League, l’ailier Riyad Mahrez du champion Manchester City, est incapable de mener l’Algérie contre l’Ouganda et la Tanzanie dans le groupe F en raison d’une blessure non divulguée.

L’attaquant de Barcelone Pierre-Emerick Aubameyang sera un absent notable lorsque le Gabon affrontera la RD Congo et la Mauritanie dans le groupe A après avoir annoncé sa retraite du football international.

Mais les projecteurs seront toujours braqués sur ses coéquipiers d’Anfield, Mane et Salah, les derniers vainqueurs du joueur africain de l’année.

La Fifpro estime que les footballeurs ne devraient pas jouer plus de 55 joueurs par saison, avertissant que des stars comme Mane et Salah sont poussées à leurs limites physiques.

Vincent Gutebarg, médecin-chef de la Fifpro, a lancé un message sans équivoque : « Ce genre d’environnement de travail aide à développer des problèmes de santé mentale. »

L’entraîneur de Liverpool, Jurgen Klopp, a exprimé sa sympathie pour ses stars africaines, déclarant que « Mane et Salah ont deux semaines de congé par an dans un travail physiquement exigeant ».

Les courtes distances de vol entre les pays européens aident les stars de l’équipe nationale, mais Mane, Salah et des centaines d’autres Africains sont régulièrement confrontés à plusieurs heures de vol, ponctuées de longues escales.

Lorsque les équipes sud-africaines jouent en Afrique du Nord, elles voyagent généralement via les Émirats arabes unis ou le Qatar en raison du manque de vols directs et des coûts réduits.

Alors que quelques chartes de la NFL sont relativement riches, il n’est pas rare que les équipes soient divisées en plusieurs groupes de voyage et mettent plusieurs jours pour atteindre une destination.

En plus des défis logistiques auxquels sont confrontés les officiels, 16 des 45 pays en lice pour 23 places le long de la Côte d’Ivoire en juin prochain ne peuvent pas accueillir les matches en raison de stades de qualité inférieure.

« Le stade, les vestiaires et les installations pour les spectateurs sont soumis à une inspection et d’autres questions sont à l’étude avant qu’une décision ne soit prise sur leur adéquation », a déclaré à l’AFP un porte-parole de la CAF.

L’Afrique du Sud a officiellement protesté après que le Libéria a annoncé qu’il jouerait son match du groupe K à domicile contre le Maroc dans le royaume d’Afrique du Nord.

Un certain nombre de prétendants auront de nouveaux entraîneurs, dont le top 10, le Nigeria, la Côte d’Ivoire et l’Egypte.

La Côte d’Ivoire, qui a accueilli la Coupe des Nations pour la dernière fois en 1984, a choisi le Français Jean-Louis Gasset et fait face à une première apparition gênante face à la Zambie à Yamoussoukro.

Ça ne s’est pas bien passé pour les Zambiens depuis la surprenante victoire en finale de la Coupe d’Afrique des Nations 2012 face aux Ivoiriens, et l’échec de Chipolopolo (Cooper Bolts) à se qualifier pour les trois dernières éditions.

Mais il y a de l’espoir pour un avenir meilleur sous la direction de l’entraîneur croate récemment nommé Aljosa Asanovic, qui peut appeler les joueurs de Premier League Patson Dhaka de Leicester City et Enoch Mwebo de Brighton et Hove Albion.

Le Portugais Jose Peseiro a commencé sa carrière en tant qu’entraîneur du Nigeria avec une défaite 2-1 lors d’un match amical contre le Mexique à United Stars ce week-end, et il a également affronté l’Équateur avant de rencontrer la Sierra Leone et Maurice dans le groupe A.

Et l’autre Portugais, Carlos Queiroz, n’a pas pu accepter de prolonger son contrat avec l’Egypte, alors Ihab Gabal a remplacé le club des Pyramides du Caire par l’un des postes les plus exigeants de l’équipe nationale d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.