Festival « Al-Sabiba » – North Africa Post

Le festival culturel annuel « Sabiba » organisé par Djanet approche à grands pas de sa quatrième édition, et les préparatifs battent leur plein car il est également précédé par la quatrième édition du Festival national de musique et de la chanson Targiz qui a débuté dimanche avec la plupart des artistes venus de la région sud du pays.
Le festival de cette année avait pour slogan : « Chansons et poésie de Sabiba ». La session, qui coïncide toujours avec la fête religieuse d’Achoura, verra diverses performances culturelles et artistiques animées par des groupes folkloriques locaux, selon Boudiaf, principal organisateur du festival. Au programme également des concours de discours et de poésie ainsi que des défis dialectiques de proverbes de « Timhag ».
Une journée spéciale sera consacrée aux poèmes liés à la Sabiba, où des universitaires et des chercheurs seront invités à faire des présentations sur des questions liées au patrimoine immatériel et à la culture populaire. Le programme comprend également des courses de chameaux, des divertissements populaires et des compétitions entre les localités voisines comme Azeloise et Mahani et les artistes de la région du Tassili N’Ajjer.
Les préparatifs du festival culturel local ont commencé le premier jour de la nouvelle année Hijri (Muharram 1434), connu localement sous le nom de « Timulawin », dans une atmosphère joyeuse animée par les habitants, et se poursuivent jusqu’à Ashura, lorsque les citoyens se rassemblent pour la « Dogia ». site pour célébrer « Al-Sabaiba ».
Le festival vise à préserver les traditions et encourager leur transmission aux jeunes pour assurer leur pérennité de génération en génération. Cette fête est considérée comme un héritage artistique pour les Touareg, et permet d’entretenir et d’entretenir les communications entre la population touarègue à travers des danses populaires présentées par les habitants des palais, « Aziloise » et « Mihan », qu’ils ont hérités de leurs ancêtres dans le cadre de leur culture.

READ  Les Algériens organisent des élections locales au milieu de la colère suscitée par la hausse des prix

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *