Football: la star algérienne de Slimani est un désastre pour le Malien Sisako

Johannesburg (AFP) – L’attaquant vétéran Islam Slimani a marqué cinq minutes avant la pause pour offrir à l’Algérie une victoire 1 à 0 sur le Cameroun à Douala, vendredi 25 mars, lors du match aller des éliminatoires de la Coupe du monde.

Soleimani, 33 ans, a volé dans un filet bondé pour diriger un coup franc de Youssef Bellili fortement devant le gardien Andre Onana dans le toit du filet.

Même 11 minutes de temps supplémentaire n’ont pas pu égaliser pour le Cameroun et ils doivent gagner à Blida mardi pour éviter de manquer deux finales de Coupe du monde consécutives.

Le Cameroun détient le record de sa participation à la Coupe du monde par un pays africain avec sept matches et n’a pas manqué deux matches consécutifs depuis les premiers éliminatoires en 1982.

Le succès a été particulièrement doux pour l’Algérie car elle a produit des résultats désastreux dans la ville atlantique de Douala lorsqu’elle a défendu son titre de Coupe d’Afrique des Nations il y a deux mois.

L’Algérie a commencé le tournoi avec un record invaincu en seulement 34 matches, faisant match nul avec la Sierra Leone et perdant contre la Guinée équatoriale et la Côte d’Ivoire pour sortir humilié du premier tour.

À Bamako, le défenseur malien Moussa Sissako a concédé son propre filet et a été expulsé dans les quatre minutes après avoir perdu 1-0 contre la Tunisie et a désormais peu de chances de se qualifier pour la Coupe du monde pour la première fois.

Sous la pression de Seif El-Din El-Jaziri, Sissako a poussé le ballon vers son but à la 36e minute, ignorant que le gardien Ibrahim Monkoro a dévié de sa ligne, et le ballon est tombé dans le filet.

READ  «Il est trop tôt pour dire» si une carte de santé est requise après le 15 novembre

Lorsque Sissako a commis une faute sur un dernier défenseur sur Jaziri peu de temps après avoir reçu un carton rouge et bien que le Mali ait créé de meilleures occasions en seconde période, ils n’ont réussi à convertir aucun d’entre eux en buts.

Triste départ pour Dokor

Le Mali a donné sa première sélection internationale au milieu de terrain français d’Everton Abdoulaye Doukourie, qui avait longtemps espéré jouer pour son pays natal avant d’accepter de représenter la patrie de ses parents.

A Kinshasa, Tarek Tisodale a marqué un superbe but alors que le Maroc approchait de sa sixième participation à la Coupe du monde lors d’un match nul 1-1 contre la République démocratique du Congo.

Le mouvement, qui a commencé par une merveilleuse intervention du défenseur marocain Roman Sais, s’est terminé avec Tsodali qui a frappé le ballon dans le filet à la 76e minute lors du match aller des barrages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.