Fuites d'eau non traitée à la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi

Tokyo Electric Power Co. a déclaré que des employés de la centrale nucléaire de Fukushima Daiichi, paralysée, avaient découvert que de l'eau non traitée s'échappait d'un évent externe d'un dispositif de filtration.

L'exploitant de la centrale a déclaré que l'eau, dont une partie pourrait s'être infiltrée dans le sol, contiendrait 220 fois le niveau standard de matières radioactives qui doit être signalé au gouvernement.

Tepco a déclaré que la fuite avait été découverte mercredi peu avant 9 heures du matin.

Les services publics affirment que l'écoulement de l'évent peut s'être produit parce qu'une vanne qui était censée être fermée est restée ouverte lorsque les travailleurs ont jeté de l'eau non traitée dans un dispositif de filtration lors d'une inspection.

La fuite s'arrête lorsque l'eau cesse de couler dans l'appareil.

Mais Tokyo Electric estime qu’environ 5,5 tonnes d’eau se sont écoulées.

On estime également que l’eau qui s’écoule contient environ 22 milliards de becquerels de césium 137 et d’autres matières radioactives émettant des rayons gamma.

Le niveau standard de déclaration au gouvernement est de 100 millions de becquerels.

L’entreprise affirme n’avoir confirmé aucun impact environnemental en dehors de l’usine.

Mais comme l’eau qui s’est infiltrée s’est peut-être infiltrée dans le sol, elle envisage de restaurer l’eau et le sol environnant.

READ  Une pièce de monnaie du deuxième âge du mont du Temple a été trouvée lors de la restauration de la tour de David

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *