Huit faits pour comprendre la problématique des « déserts médicaux » en France

Les soi-disant «déserts médicaux» de la France – des zones où il est difficile pour les patients de se faire soigner en raison d’une pénurie de médecins généralistes et d’autres professionnels de la santé – seront l’un des principaux enjeux de la campagne électorale présidentielle de cette année.

Emmanuel Macron et Marine Le Pen, qui s’affrontent au second tour des élections dimanche 24 avril, ont fait de l’élimination de ces zones le point central de leur agenda.

M. Macron, s’il est réélu, promet d’organiser une conférence sur le thème de l’union des médecins, des citoyens et des fonctionnaires. Avec 3 000 nouveaux postes déjà pourvus, il souhaite plusieurs milliers d’assistants médicaux supplémentaires.

Mme Le Pen veut augmenter les salaires des médecins qui choisissent de s’installer dans des zones où il n’y a pas de structures médicales.

Les deux candidats ont parlé d’étendre les services de consultation médicale en ligne.

Lire la suite: Obtenir une consultation de santé spécialisée est désormais facile en France

Lire la suite: Macron – Le Pen : Qu’est-ce que chacun promet de changer s’il est élu ?

Voici huit chiffres qui mettent en contexte le problème des déserts médicaux du pays.

1. 70% des communes de France ont moins de 2 Go pour 10 000 habitants. Agens Région de Santé Et Aperçu.

Dans le diagramme ci-dessous, les zones sombres sont des zones avec des GP élevés par personne, et les ombres claires sont des GP faibles par personne.

2. Malgré ce qui précède, le nombre moyen de médecins pour 1 000 patients est de 3,36, car les médecins généralistes sont nombreux dans de nombreuses communes de France.
Il y a 11,07 infirmières pour 1 000 patients, selon les dernières données de 2019, recueillies par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Spectacles.
C’est plus élevé qu’au Royaume-Uni avec 3,03 médecins généralistes et 8,45 infirmières pour 1 000 patients et 2,64 médecins généralistes (2019) et 11,79 infirmières (2020) pour 1 000 patients d’ici 2020, respectivement.

READ  L'Algérie et le Qatar entretiennent d'excellentes relations

3. Les habitants d’environ 8 000 communes – 20 % de l’ensemble des communes françaises – parcourent en moyenne 30 minutes pour rejoindre les services d’urgence les plus proches. Les chiffres de Trees publiés en 2019 montrent.

4. 75 % des 1,7 million d’habitants de la France vivent dans des zones rurales mal soignées. Programmes d’étude des arbres 2021.

5. Problèmes d’accès aux soins Bien que le problème soit essentiellement rural, certaines zones urbaines d’Ile-de-France, comme la Seine-Saint-Denis et la Seine-et-Marne, sont des zones mal desservies. Hygiène, Les statistiques de l’ARS montrent.

6. Plus de la moitié des médecins généralistes exerçant en zone rurale ont plus de 55 ans, selon l’Association des Myers Rourax de France. Rapports. Cela montre que les jeunes médecins ont tendance à vivre et à travailler dans les villes.

7. Environ 5,4 millions de personnes en France n’ont pas de médecin généraliste agréé, Les statistiques de la maladie définitive d’ici 2020 montrent. La moitié d’entre eux sont des jeunes en bonne santé.

8. Environ 44% des médecins généralistes en France rejettent de nouveaux patients, dont 71% déclarent avoir déjà plus de patients, étude Consumer Group Spectacles UFC-Que Choisir.

Articles Liés

UE, Santé : Comment les politiques de Macron & Le Pen ont-elles évolué depuis 2017 ?

Un nouvel espace numérique a été créé en France pour mieux gérer les données de santé

Cabines de santé : les visites virtuelles chez le médecin généraliste se démocratisent en France

Le plus vieux GB de France – 97 ans

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.