Il a battu l’Espérance au Setif Rates of Algeria pour se qualifier pour les demi-finales




Photo publiée avec l’aimable autorisation de la CAF.

CAF | (23 avril 2022) L’ES Sétif a surpris l’équipe locale de l’Espérance de Tunis à l’Olympique d’État Hammadi Agrebi à Rates vendredi soir, se qualifiant pour les demi-finales de la Ligue des champions TotalEnergies de la CAF en battant le quadruple vainqueur 1-0.

Abdelmoumene Djabou a marqué un but en solitaire à la 21e minute pour donner une avance de 1-0 aux Algériens après la barre du match aller de la semaine dernière.

Entrant dans les matchs retour dans les tarifs, Sétif avait besoin d’au moins un match nul pour les remporter, mais ils ont fait de gros efforts pour remporter une victoire sur le sol ennemi et se qualifier pour les quatre derniers pour la première fois depuis 2018.

Jabo a franchi cette barrière à la 21e minute avec une finition élégante. Abdelkader pickpockets Petron sur le bord de la surface puis passe le ballon au gardien avant, qui en a marre du ballon du brillant Riyadh Benoit.

Avant le but, Benoit a décoché un centre invitant du droit, puis Sétif a visé avec la tête d’Ahmed Kentuzi.

Mais l’Espérance a tenté de construire à partir d’un début décevant et la meilleure chance de la première mi-temps est tombée sur Hamdu Elhoni, qui s’est enroulé d’un tir à quelques centimètres de large après avoir été coupé de la droite.

En seconde période, alors que les Tunisiens accumulaient la pression, c’était l’Espérance. Mais la gardienne du set Sofiana Kedaria s’est tenue debout entre les bâtons et s’est assurée que les scores étaient de 1-0 en sa faveur.

Il a fait un arrêt incroyable pour refuser la tête de Ben Hammooda avant que l’importateur nigérian Anayo Iuwala ne lui donne une autre chance. Le gardien a sauvé un autre vol complet pour empêcher Elhoni.

Rathi Jaiti, patron de l’Espérance, a apporté des changements qui feraient mal avancer Kingsley Eduardo, et sa présence a posé un nouveau problème à Sétif. Le Nigérian a marqué un but à la 66e minute, mais a été signalé hors-jeu.

Deux minutes plus tard, l’Espérance a été repoussée sur le coup, cette fois par Kylen Sally qui a quitté le cadre après avoir envoyé un tir bas depuis le bord de la surface. À la 79e minute, Saleli a joué un une-deux rapide avec Eduo, mais son effort sous un angle serré est passé à côté.

L’Espérance était à l’attaque en tout, mais Chettif leur a sauvé la vie pour les garder confiants d’atteindre le troisième titre de la Ligue des champions.

READ  L'Etat de France devrait devenir un centre de vaccination COVID-19 en avril

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.