JO de Tokyo : l’entraîneur cycliste allemand s’excuse pour des propos racistes

Nikias Arndt, au centre, a été entraîné par Patrick Muster

Un entraîneur de cyclisme allemand s’est excusé après avoir fait des commentaires racistes lors de l’épreuve olympique masculine.

Patrick Muster, le directeur sportif de la Fédération allemande de cyclisme, a été arrêté en train de faire ces commentaires à la télévision allemande.

La réaction de Moster a été lorsque l’Allemand Nikias Arndt a poursuivi l’Algérien Azzedine Lagap et l’Erythréen Amanuel Gebrezhabhir.

« Au milieu de ce moment et avec le fardeau total que nous avons ici en ce moment, mon choix de mots était erroné », a déclaré Moster, 54 ans.

« Je suis désolé, je suis vraiment désolé, je ne peux m’empêcher de m’excuser sincèrement. Je ne voulais pas dénigrer qui que ce soit »

Moster, en poste depuis 2012, aurait tenté de s’excuser directement auprès de l’équipe nationale algérienne, mais ils ont déjà quitté le ring.

« L’UCI regrette profondément ce que le directeur sportif allemand Patrick Muster a déclaré lors du contre-la-montre masculin aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 aujourd’hui », a ajouté l’UCI dans un communiqué.

« Ce constat va à l’encontre des valeurs que l’UCI représente, promeut et défend. Il n’y a pas de place pour le racisme dans le sport, et l’UCI reste attachée à éliminer toute forme de discrimination dans le cyclisme et à promouvoir la diversité et l’égalité. »

READ  La police algérienne empêche une manifestation pro-démocratie et arrête deux journalistes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *