La CEDEAO et l’Algérie conviennent de tenir des discussions régulières sur la situation politique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest et au Sahel | APAactualités

La CEDEAO et l’Algérie ont convenu de tenir des discussions régulières sur la situation politique et sécuritaire en Afrique de l’Ouest et au Sahel et sur le sort des migrants irréguliers.
Selon un communiqué diffusé par l’équipe de l’APO au nom de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), tel est l’engagement pris par le président de la Commission de la CEDEAO, Dr. Omar Aliou Touré, et le ministre algérien des Affaires étrangères, Ahmed Atauf. Société nationale à l’étranger, réunion à Alger, 23-26 avril 2024.
A l’issue d’une audience téléphonique avec les responsables algériens et le ministre ATTAF, Dr. Touré a exprimé sa satisfaction quant à la volonté et à l’engagement des responsables algériens à contribuer à la résolution des problèmes et défis auxquels sont confrontés la région de l’Afrique de l’Ouest et du Sahel.
La réunion a permis aux deux parties de partager leurs points de vue et leurs analyses sur les développements politiques et sécuritaires dans la région et d’explorer les moyens de renforcer leur coordination pour relever les défis communs auxquels sont confrontés les pays et les peuples de la région.
« Au terme de leurs discussions, la CEDEAO et l’Algérie sont convenues de coordonner leurs engagements et efforts réguliers visant à résoudre les crises politiques et sécuritaires dans la région ; et (ii) de maintenir des relations fraternelles et les engagements de toutes les parties.
« L’Algérie a exprimé sa volonté de discuter avec la CEDEAO des programmes visant à trouver une solution pour le retour sûr et humain des migrants irréguliers de sa région vers leurs pays d’origine », ajoute le communiqué.
GIK/APA

READ  Il y a eu 94 nouveaux cas de COVID-19 signalés en Algérie, pour un total de 116349

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *