La France a promis 500 millions d’euros pour la végétation urbaine alors que les vagues de chaleur se calment.

Posté sur:

Le gouvernement français a annoncé mardi 500 500 millions pour promouvoir des projets de végétation urbaine pour lutter contre les températures élevées dans les villes et villages alors que la vague de chaleur commence à frapper le sud et le sud-ouest.

« Le gouvernement va encourager la création de lieux plus frais dans les zones urbaines avec un fort soutien des autorités locales en réponse aux effets du changement climatique », a déclaré à la presse la porte-parole du gouvernement, Olivia Grigore.

Il a déclaré qu’un total de 500 millions d’euros (522 millions de dollars) serait alloué à l’initiative.

Il a appelé à la « vigilance » alors que les températures ont commencé à augmenter dans le sud et le sud-ouest du pays, qui devrait subir de plein fouet la vague de chaleur plus tard cette semaine.

Météo France, le prévisionniste météorologique national, a prévu une température maximale de 40 degrés Celsius (104 Fahrenheit) entre jeudi et samedi, avec des températures plus chaudes que d’habitude à travers le pays.

« Le gouvernement doit être vigilant face à ces vagues de chaleur importantes, fortes et précoces », a ajouté Gregory, ajoutant que les personnes âgées, les sans-abri et les sans-abri sont particulièrement à risque.

Les écoliers et les enseignants se plaignent de l’impact du temps chaud car de nombreux élèves doivent passer des examens de fin d’année.

Un instituteur de Marseille a indiqué à l’AFP qu’il faisait 30 degrés Celsius dans sa classe lundi.

« Nous étions complètement orientés au sud et nous ne pouvions pas ouvrir les fenêtres pour prendre l’air », a-t-il déclaré.

READ  Le capitaine de football algérien Amara nommé à un poste clé de la CAF - Sporting Life

Un tiers de la France a déjà mis en place des restrictions d’utilisation de l’eau – avec des applications exhortant les agriculteurs, les usines et les prestataires de services publics à exercer un « contrôle » sur leur utilisation de l’eau.

Le printemps a été exceptionnellement chaud et sec jusqu’à présent, avec le mois de mai 2022 le plus chaud depuis le début des records.

La France est sous l’emprise des températures maximales en mai


En vertu d’une loi de 2015 adoptée par le Parlement, tous les toits des nouveaux bâtiments en cours de construction dans les zones d’activités en France doivent être partiellement recouverts de plantes ou de panneaux solaires.

(AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.