La France et l’Australie marquent un « nouveau chapitre » dans leurs relations

Les dirigeants de la France et de l’Australie tentent de résoudre la rupture de leur relation. Ils veulent améliorer les relations après la rupture du pacte de défense. Maintenant, ils l’appellent « un nouveau chapitre ».

Le président français Emmanuel Macron a accueilli vendredi à Paris le nouveau Premier ministre australien Anthony Albanese.

Albanese a déclaré aux journalistes que la relation de l’Australie avec la France était importante et que la confiance, le respect et l’honnêteté étaient importants. Il a également dit que c’est ainsi qu’il aborde ses relations.

Macron a déclaré que lui et les Albanais parleraient de l’avenir, pas du passé. Il a déclaré que l’actuel Premier ministre n’était pas responsable de la détérioration des relations bilatérales.

L’année dernière, l’administration de l’ancien Premier ministre australien Scott Morrison a annulé un accord de plusieurs milliards de dollars pour acheter des sous-marins à moteur diesel à la France.
Au lieu de cela, les responsables ont négocié un accord avec les États-Unis pour des sous-marins à propulsion nucléaire.

Les dirigeants français les ont accusés de « coups de poignard dans le dos » et ont temporairement retiré les ambassadeurs des deux pays.

Albanese a annoncé le mois dernier que les deux parties avaient convenu d’un règlement d’une valeur de plus de 580 millions de dollars. Lui et Macron se sont engagés à coopérer sur la stratégie indo-pacifique – et « tous les défis auxquels la région est confrontée ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.