La France lève les restrictions Covit-19 sur les entreprises le 14 mars

Posté sur:

A partir du 14 mars les entreprises françaises n’auront plus besoin des restrictions sanitaires Covit-19, le même jour la nécessité d’un pass vaccin sera supprimée et les masques ne seront plus obligatoires dans les lieux publics intérieurs. Les masques resteront obligatoires dans les transports en commun.

« Les entreprises vont reprendre les règles de routine », a annoncé mardi la ministre du Travail Elizabeth Bourne dans un entretien accordé à LCI News.

Bourne a noté la nécessité de « suivre les règles d’hygiène » telles que se laver les mains, nettoyer les surfaces et ventiler les locaux. Mais, les règles d’exclusion sociale seront assouplies, ainsi que les règles de consommation de classe dans les restaurants d’entreprise.

En ce qui concerne le télétravail, Bourne a déclaré que les entreprises ont déjà reçu une grande latitude pour formuler leurs propres règles et que les entreprises peuvent continuer à prendre ces décisions localement.

Le ministre a partagé avec les syndicats et les syndicats un guide sur les mesures visant à atténuer les risques de pollution du gouvernement-19, qui va désormais déplacer les contrôles à travers le pays. Ce document de 25 pages vise à « assurer la santé et la sécurité des salariés » lors de la publication des règles métier.

« Dans la situation actuelle où le virus continue de se propager, les salariés qui le souhaitent peuvent continuer à porter le masque sans que l’employeur s’y oppose », précise le guide.

L’U2P Business Association, qui représente 3 millions d’artistes, de détaillants et de travailleurs indépendants, a qualifié l’assouplissement des restrictions de « bout du tunnel ».

READ  La Tunisie et l'Algérie discutent des moyens de renforcer la coopération dans l'enseignement supérieur

L’équipe a tweeté : « Bonne nouvelle ! Deux ans après l’utilisation des contrôles sanitaires dans les entreprises et la mobilisation des entreprises professionnelles pour soutenir les entreprises face à la crise, voici le bout du tunnel. »

(AFP avec FRANCE 24)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.