La France rejette la demande d’asile d’un journaliste syrien qui a documenté les crimes de l’Etat islamique

La France a rejeté une demande d’asile déposée par un éminent journaliste syrien qui a contribué à de nombreuses publications internationales et aidé à documenter les crimes commis par des djihadistes étrangers en Syrie. Il risque maintenant d’être renvoyé chez lui depuis son emplacement actuel en Turquie.

Hossam Hammoud, qui a contribué à France 24 Et The Guardian, entre autres, a déclaré qu’il s’était vu refuser un visa humanitaire pour lui, sa femme et ses deux enfants malgré des menaces en Turquie et en Syrie.

« Ma demande d’asile en #France aujourd’hui a été rejetée sans aucune explication », a écrit Hammoud sur Twitter lundi. « Pensez à ce que je peux offrir de plus que toutes les enquêtes sur lesquelles j’ai travaillé pour les plus grandes agences médias françaises. »

Hammoud informé de l’autre côté Syrie Y compris sa ville natale de Raqqa, qui fut à une époque le siège de l’État islamique (ISIS). Il a aidé à documenter les crimes commis par les combattants étrangers du groupe et à transmettre des preuves aux enquêteurs occidentaux.

J’ai dû déménager parce que j’ai reçu de sérieuses menaces. J’enquête actuellement sur les réseaux de financement d’ISIS. C’est pourquoi je suis tellement sous pression maintenant. Raconter Radio sœur de France 24, RFI.

Le ministère français des Affaires étrangères n’a pas répondu aux demandes de commentaires de RFI sur l’affaire Hammoud.

READ  Rugby : Brave pour affronter les Fidji et la France à Toulouse Sevens : Standard Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.