La France rend hommage aux victimes de l'attaque du Hamas en Israël le 7 octobre, Macron préside la cérémonie nationale

La France rendra hommage mercredi aux Français tués dans l'attaque du Hamas le 7 octobre lors d'une cérémonie nationale présidée par le président Emmanuel Macron.

PARIS — Quatre mois après l'attaque meurtrière en Israël qui a tué 1 200 personnes et en a kidnappé 250, la France rend hommage aux Français décédés lors de l'attaque du Hamas le 7 octobre. .

Le bureau de Macron a déclaré que la cérémonie rendrait hommage aux 42 citoyens français tués dans l'attaque et aux trois otages qui seraient toujours détenus par le Hamas et d'autres militants à Gaza. Quatre otages français avaient été libérés plus tôt.

Des photographies des victimes seront exposées dans le parvis du Mémorial des Invalides, au centre de Paris. L'orchestre de la Garde républicaine jouera « Kaddish » du compositeur français Maurice Ravel, écrit en 1914 sur une mélodie traditionnelle hébraïque.

De nombreux Israéliens assisteront à la cérémonie à bord d'un avion spécial en provenance de la République française.

« De ce point de vue, je pense que la France fait un grand geste en étant aux côtés des personnes qui ont subi le coup le plus dur », a-t-il déclaré à l'Associated Press.

Ayla Yahalomi Luzon, sœur de l'otage franco-israélien Ohad Yahalomi, a déclaré : « Nous n'avons pas besoin que les gens nous croient. J'ai de l'espoir. Nous avons besoin d'aide. Ohad est un citoyen français et je demande à la France de tout mettre en œuvre pour le libérer ainsi que tous les autres.

READ  Les Palestiniens s'accordent sur plusieurs règles en Algérie - Middle East Watch

Le discours de Macron devrait répondre à la forte montée de l'antisémitisme en France. Les données du ministère de l’Intérieur et du groupe de surveillance du Service juif de sécurité sociale ont montré que 1 676 actes antisémites ont été signalés en 2023, contre 436 l’année précédente.

Cette cérémonie intervient également après que le nouveau ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, ait effectué son premier voyage au Moyen-Orient, notamment en Israël et dans les territoires palestiniens, où il a proposé de libérer des otages.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *