La Garde côtière a ouvert le feu sur des touristes qui traversaient la frontière à bord d'une embarcation

Deux touristes en vacances au Maroc auraient été abattus mardi par les garde-côtes algériens après être entrés accidentellement dans les eaux algériennes alors qu'ils se trouvaient à bord d'un bateau.

Les deux hommes, Bilal Kissi, 29 ans, et Abdelali Marchour, 40 ans, faisaient partie d'un groupe de quatre ressortissants franco-marocains partis de la station balnéaire marocaine de Saïdia, selon les médias marocains. livres 360.

Les forces des garde-côtes ont arrêté un troisième membre du groupe, Ismail Sanabi. Selon l'Agence France-Presse. Il a comparu mercredi devant le parquet. » a déclaré BBC News.

Le quatrième membre du groupe, Mohamed Kissi, a été le seul à pouvoir rentrer au Maroc.

Mohamed Kissi, dont le frère Bilal est décédé, a déclaré aux médias marocains livres 360 Le groupe a dérivé dans les eaux algériennes, franchissant la frontière maritime, après s'être perdu et à court de carburant.

Il a déclaré, selon l'Agence France-Presse : « Nous savions que nous étions en Algérie car un bateau algérien noir s'est approché de nous. »

L'Algérie et le Maroc ont une longue histoire de tensions depuis leur indépendance, plus récemment à propos d'un différend sur le territoire du Sahara occidental. En 2021, L'Algérie a rompu unilatéralement ses relations diplomatiques avec le Maroc.

Kessie a déclaré que son frère Bilal, qui vit en France mais est d'origine marocaine, a tenté d'expliquer la situation aux garde-côtes algériens avant de commencer à tirer sur le groupe, a rapporté le360.

Il a déclaré au360 : « Ils savaient très bien que nous n’étions pas armés. » « Mon petit frère leur a parlé et pourtant ils ont ouvert le feu. »

READ  Prithviraj Sukumaran va bientôt reprendre les travaux sur 'Aadujeevitham' en Algérie | Actualités des films malayalam

D'après ton oncle, Un site d'information marocain a rapporté que les garde-côtes marocains avaient récupéré le corps d'un Marocain blessé par cinq balles.

Casey a déclaré : « Dieu merci, je n'ai pas été blessé, mais ils ont tué mon frère et mon ami. »

Casey a raconté au360 qu'il a nagé vers le Maroc avant de trouver une patrouille de la Gendarmerie royale marocaine, qui l'a accompagné jusqu'à l'atterrissage.

L'acteur Abdel Karim Kissi, cousin des deux frères, a déclaré au 360 : « Ils ont tué mon jeune cousin, Bilal Kissi. Son seul tort était d'avoir traversé les eaux territoriales algériennes. Il était en vacances avec ses amis. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *