La récession économique mondiale entraînera une baisse des prix du pétrole l’année prochaine

Installations de raffinage de pétrole de l’IRPC dans le district de Muang à Rayong. (Image : IRPC)

Les prix de référence du pétrole brut de Dubaï devraient chuter à 83-85 dollars le baril l’année prochaine en raison de la lenteur de la croissance économique mondiale, a déclaré Vishen Avyuantanaporn, vice-président exécutif senior d’IRPC Plc, la branche pétrochimique du groupe pétrolier et gazier national PTT Plc.

Il a ajouté que le nouveau prix moyen est légèrement inférieur aux 86-87 dollars le baril estimés pour le quatrième trimestre de l’année en cours.

Les prévisions de l’IRPC vont dans la même direction que celles d’autres analystes pétroliers, qui s’attendent également à une baisse des prix.

Star Petroleum Refining a précédemment déclaré que les prix mondiaux du pétrole devraient baisser pendant le reste de l’année malgré la hausse de la demande énergétique, bien qu’ils restent vulnérables aux fluctuations causées par les conflits géopolitiques et les ajustements économiques dans les grandes économies.

La baisse des prix est due aux excédents chez les principaux fournisseurs de pétrole.

L’IRPC a déclaré qu’il était sur la bonne voie pour développer son activité pétrolière et bénéficier des énergies renouvelables.

La construction de l’usine de production de carburants ultra propres (UCF), d’une valeur de 420 millions de dollars, est achevée à 96 % et débutera ses opérations cette année, a déclaré M. Vechin.

Le projet UCF s’inscrit dans le cadre du projet du gouvernement visant à obliger les raffineries de pétrole à produire du carburant diesel répondant à la norme d’émission environnementale Euro 5, qui devrait entrer en vigueur le 1er janvier de l’année prochaine.

Il a ajouté que jusqu’à 75 000 barils de diesel seront produits quotidiennement à partir de l’usine UCF.

Pendant ce temps, M. Vishen a déclaré que l’IRPC était sur le point d’achever l’installation de panneaux solaires flottants d’une valeur de 250 millions de bahts et prévoyait de commencer bientôt les opérations d’essai dans l’installation.

Au troisième trimestre 2023, le chiffre d’affaires de l’entreprise a chuté de 12 % sur un an, à 70,7 milliards de bahts. Au cours des neuf premiers mois, l’IRPC a gagné 224 milliards de bahts, soit une baisse de 15 %, principalement due à la baisse des prix du pétrole.

Le bénéfice net au troisième trimestre a augmenté de 192% à 2,4 milliards de bahts, contre une perte de 2,5 milliards sur un an. Au cours des neuf premiers mois, le bénéfice net a chuté de 82 % sur un an, à 494 millions de bahts.

READ  Le ministre des Affaires salue les PME en tant que «colonne vertébrale» de l'économie alors que 75% des PDG déclarent que la confiance a augmenté pendant Covid-19

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *