La Sierra Leone réaffirme son soutien au Maroc sur le Sahara malgré la pression algérienne

Le ministre des Affaires étrangères de la Sierra Leone, Timothy Musa Gaba, a confirmé le soutien indéfectible de son pays au Sahara marocain. Cette position a été exposée dans un communiqué commun publié à l'issue d'entretiens avec son homologue marocain Nasser Bourita à Rabat le 23 avril, malgré les récentes pressions algériennes.

La Sierra Leone a approuvé le « plan marocain d'autonomie comme la seule solution crédible, sérieuse et réaliste » au conflit du Sahara. Kaba a salué les plans de développement du roi Mohammed VI pour l'Afrique, avec un accent particulier sur la région de l'Afrique atlantique et l'accès des pays du Sahel à l'océan Atlantique.

La réaffirmation du soutien du Maroc à l'intégrité territoriale constitue un nouveau revers pour les récents efforts diplomatiques de l'Algérie. Ces derniers mois, le président algérien, le ministre des Affaires étrangères et le chef de l'armée se sont engagés avec la Sierra Leone dans un effort pour revenir sur la reconnaissance du Sahara par le Maroc.

Ces efforts comprenaient la visite d'État du président de la Sierra Leone en Algérie en janvier, une réunion entre le chef militaire algérien et son homologue sierra léonais et une réunion trilatérale des ministres des Affaires étrangères de l'Algérie, du Mozambique et de la Sierra Leone à Addis-Abeba en février. . L'Algérie a notamment présenté la réunion comme un effort pour soutenir « des causes à travers le monde », y compris la « question de libération du Sahara occidental ».

Dans la capitale éthiopienne, le ministre algérien des Affaires étrangères, Ahmed Atauf, a accueilli le vice-président de la Sierra Leone, Mohamed Zoldi Kalo.

READ  Caritas Algérie ferme sur ordre du gouvernement

Freetown Il a d'ailleurs ouvert une ambassade à Dakhla en août 2021, reconnaissant la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental. Le ministre des Affaires étrangères Kaba a réaffirmé, le 5 septembre 2023, le « soutien continu » de son pays à l'unité régionale du Maroc, tout récemment lors de la réunion du Conseil de sécurité de l'ONU sur la question du Sahara, tenue le 16 avril.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *