La variante inquiétante “Eek” se trouve dans la plupart des cas de COVID à Tokyo – NHK

Le personnel médical et un participant participent à une formation sur la vaccination simulée alors que la municipalité locale se prépare à une campagne de vaccination de masse contre la maladie à coronavirus (COVID-19) dans un centre commercial de Sakura, dans l’est de Tokyo, au Japon, le 5 mars 2021. REUTERS / Issei Kato

TOKYO (Reuters) – Le diffuseur japonais NHK a déclaré dimanche que près de 70% des patients atteints de coronavirus testés dans un hôpital de Tokyo le mois dernier avaient une mutation connue pour réduire la protection vaccinale.

Le rapport indique que la mutation E484K, surnommée “Eek” par certains scientifiques, a été trouvée chez 10 des 14 personnes qui ont été testées positives pour le virus à l’Université de médecine et à l’hôpital dentaire de Tokyo en mars.

Au cours des deux mois précédant le mois de mars, 12 des 36 patients atteints de COVID-19 étaient porteurs de la mutation, et aucun n’avait récemment voyagé à l’étranger ou signalé un contact avec des personnes ayant voyagé.

Les responsables de l’hôpital n’étaient pas immédiatement disponibles pour commenter.

Avant les Jeux olympiques d’été, qui devraient débuter en juillet, le Japon est aux prises avec une nouvelle vague de blessures. Les experts de la santé sont particulièrement préoccupés par la propagation des souches mutantes, même si les vaccinations à grande échelle pour la population générale n’ont pas encore commencé.

Vendredi, 446 nouvelles infections ont été signalées à Tokyo, bien que ce chiffre reste bien en deçà du pic de plus de 2500 en janvier.

READ  La gouverneure Kate Brown prolonge l'urgence du COVID-19 dans l'Oregon

À Osaka, un nombre record de 666 cas ont été signalés. Les experts de la santé ont exprimé leur inquiétude quant à la propagation d’une souche mutante connue pour avoir émergé en Grande-Bretagne dans cette ville de l’ouest.

NHK a déclaré qu’aucun des patients de l’hôpital de Tokyo ne portait la souche britannique.

Rapport Ritsco Ando; Edité par William Mallard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *