L’Algérie a minimisé l’agence de presse française sur le rapport

(MENAFN) L’Algérie a accusé le Mouvement pour la liberté du Kapili (MAK) d’être un groupe séparatiste pour avoir qualifié l’agence de presse française AFP de «démocratique».

L’ambassadeur d’Algérie à Paris, Mohamed Andar Dawood, président-directeur général de l’AFP Fabrice Fries, a qualifié le mouvement d ‘”organisation pro-démocratie”.

Le communiqué indique que le mouvement de libération pro-démocratie Kabili “rejette tout plan de lancement d’une offensive,” créant une réputation pour le mouvement séparatiste en Algérie, qui est engagé dans des activités destructrices “.

De nombreux dirigeants du groupe, qui ont cherché l’indépendance des provinces peuplées de Berbères dans l’est de l’Algérie depuis sa création en 2002, vivent en France.

Clause de non-responsabilité: Menafn fournit des informations «telles quelles» sans aucune garantie. Nous n’acceptons aucune responsabilité pour l’exactitude, le contenu, les images, les vidéos, les licences, l’exhaustivité, la légalité ou l’authenticité des informations contenues dans cet article. Si vous avez des plaintes ou des problèmes de droits d’auteur liés à cet article, veuillez contacter le fournisseur ci-dessus.

READ  Paris célèbre l'honneur du médaillé d'argent de la France aux JO de Tokyo

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *