L’Algérie et la Chine signent un accord de coopération dans le domaine de l’économie numérique

L’Algérie ambitionne de se positionner comme un leader régional en matière de technologie et d’innovation. Pour réaliser cette ambition, le pays coopère avec des acteurs plus avancés dans ce domaine.

L’Algérie et la Chine ont signé un mémorandum de coopération visant à renforcer la coopération dans les domaines de la numérisation et de l’économie numérique, selon un communiqué publié le 16 mai par le Haut Comité pour la numérisation en Algérie.

L’accord, officialisé lors d’une visite en Chine d’une délégation dirigée par la Haute-commissaire Meriem Ben Mouloud (photo, à gauche), confirme l’engagement en faveur de la coopération numérique entre le président algérien Abdelmadjid Tebboune et son homologue chinois.

Ce nouveau partenariat s’inscrit dans le cadre du plan d’action pour la digitalisation élaboré par le Haut-commissariat, qui constitue actuellement la stratégie nationale de transformation numérique de l’Algérie pour la période 2024-2029. Cela fait suite à un accord similaire signé plus tôt cette année entre le Haut-Commissariat et Huawei, dans le but d’accélérer la transformation numérique dans le pays.

La coopération algéro-chinoise explorera les voies de coopération dans différents domaines du numérique. Des programmes de formation et de transfert d’expertise seront mis en œuvre pour valoriser les compétences numériques locales et promouvoir l’innovation technologique. Cette coopération permettra à l’Algérie de bénéficier de l’expérience et des connaissances de la Chine dans le domaine des technologies de l’information, et facilitera la réalisation des objectifs du gouvernement en matière de développement économique et de modernisation.

En plus de se concentrer sur la formation et le transfert de technologie, les projets potentiels pourraient inclure le développement d’une infrastructure numérique avancée, la numérisation des services publics pour améliorer l’efficacité et la création d’un environnement propice à l’innovation technologique et à l’entrepreneuriat numérique. Ces initiatives visent à faire de l’Algérie un acteur de premier plan de l’économie numérique en Afrique et hors d’Afrique.

READ  Donohue dit qu'il est optimiste que l'économie irlandaise n'entrera pas en récession - The Irish Times

Samira Njoya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *