L’Algérie, le Nigeria et le Cameroun en éliminatoires de la Coupe du monde et la Côte d’Ivoire

L’Algérie, le Cameroun, le Nigeria et la Tunisie ont saisi leur dernière chance et se sont qualifiés pour les éliminatoires de la Coupe du monde en Afrique mardi, mais la Côte d’Ivoire n’a pas saisi le jour et est la plus grande équipe du continent à perdre le championnat de l’année prochaine au Qatar.

Les champions d’Afrique d’Algérie et du Nigeria se sont qualifiés pour les éliminatoires à 10 équipes en mars après un match nul à domicile, mais ont arraché le point dont ils avaient besoin pour se qualifier lors de la dernière journée de la phase de groupes.

La Tunisie a été encore plus convaincante en battant la Zambie 3-1 pour terminer premier et deuxième du Groupe B, anéantissant les espoirs de la Zambie.

Le Cameroun a terminé sa campagne en Côte d’Ivoire avec une victoire 1-0 lors de son match contre l’Afrique de l’Ouest au Cameroun. Le but de Karl Toko Ekambi en première mi-temps a réglé un quatrième set tendu alors que la Côte d’Ivoire a perdu le match et a finalement fait progresser le groupe.

La Côte d’Ivoire, double championne d’Afrique, manquera la phase finale de la Coupe du monde pour la deuxième fois consécutive après avoir également échoué à atteindre la Russie en 2018.

Seuls les dix vainqueurs se sont qualifiés pour les éliminatoires, l’Algérie, le Cameroun, le Nigeria et la Tunisie terminant dans les quatre derniers. Ils rejoignent le Mali, l’Égypte, le Ghana, le Sénégal, le Maroc et le Congo, qui ont déjà avancé, bien qu’il y ait deux appels en cours qui pourraient avoir leur mot à dire sur qui jouera réellement dans les barrages pour déterminer les cinq dernières équipes africaines. Aller à la Coupe du monde.

READ  Candidats aux ambassadeurs des États-Unis : Biden annonce neuf diplomates professionnels pour les ambassadeurs

Le Bénin a déclaré qu’il ferait appel contre sa défaite 2-0 contre le Congo dimanche qui s’est vu refuser un match de barrage parce que le Congo a effectué quatre remplacements en utilisant quatre pauses distinctes dans le jeu. Les règles actuelles de la FIFA permettent aux équipes d’effectuer jusqu’à cinq remplacements, mais uniquement pendant trois pauses de jeu.

L’Afrique du Sud a également déclaré qu’elle protestait contre la FIFA et la Confédération africaine de football après avoir perdu 1-0 au Ghana le week-end dernier, ce qui a poussé le Ghana à la victoire aux dépens de l’Afrique du Sud.

L’Association sud-africaine de football s’est plainte du « comportement » de l’arbitre sénégalaise Maguette Ndiaye et a affirmé qu’un certain nombre de ses décisions, y compris le penalty gagnant, étaient injustement dirigées contre l’Afrique du Sud. La SAFA n’a pas indiqué si elle pensait que N’Diaye était intentionnellement biaisé.

Mardi, l’Algérie s’est qualifiée à deux reprises mais a finalement fait match nul 2-2 avec le Burkina Faso, qui aurait terminé en tête du groupe A en dehors de l’Algérie et du barrage avec une victoire.

Riyad Mahrez a donné l’avantage aux Algériens à la 21e minute avec une passe croisée qui a échappé à tout le monde et est tombé devant l’attaquant de Manchester City devant le but. Sofiane Feghouli a terminé deuxième pour l’Algérie à la 68e minute.

Mais le Burkina Faso est revenu deux fois et a inscrit un penalty d’Issoufou Dayo sur le score de 2-2 à la 84e minute après la chute de Lamine Ouattara sur une contre-attaque, ce qui a entraîné une fin très nerveuse pour l’Algérie à Blida.

READ  Des factions palestiniennes arrivent en Algérie pour participer au "dialogue national"

Le Nigeria a également affronté une finale de la phase de groupes contre le Cap-Vert, qui devait battre les triples champions d’Afrique pour maintenir sa campagne en vie.

Victor Osimhen de Naples a donné l’avantage au Nigeria 1-0 dès la première minute, mais Stopira a égalisé dans les cinq minutes et le Nigeria a dû se battre jusqu’à la fin du match pour finir de remporter le groupe C.

L’Egypte, déjà qualifiée pour les playoffs, a conclu sa campagne collective par une victoire 2-1 sur le Gabon. Mohamed Salah est venu en remplacement et sa présence a forcé Yohan Obiang à entrer dans le but qui a donné la victoire à l’Egypte.

La victoire 3-0 du Maroc sur la Guinée en a fait la seule équipe à remporter les six matches de groupe, marquant 20 buts et n’en marquant qu’un seul.

___

Plus d’informations sur AP Soccer : https://apnews.com/hub/soccer et https://twitter.com/AP_Sports

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.