L’Algérie rend hommage au leadership de l’Afrique du Sud sur le continent

par Shannon Ibrahim 13 janvier 2021

Partagez cet article:

Johannesburg – Ministre algérien des Affaires étrangères, Son Excellence Sabri Boukadoum Dans le pays au cours d’une visite de travail, il a félicité l’Afrique du Sud pour avoir mené à bien ses mandats au Conseil de sécurité des Nations Unies et en sa qualité de Président de l’Union africaine.

“Nous sommes très fiers du travail accompli par l’Afrique du Sud à New York et de son mandat au sein de l’Union africaine. Il a été remarquable non seulement pour l’Afrique du Sud mais pour l’Afrique dans son ensemble.” “Nous sommes très fiers du travail que L’Afrique du Sud l’a fait à New York mais pour l’Afrique dans son ensemble. “” Nous sommes très fiers du solide leadership dont fait preuve le Président Cyril “, a déclaré M. Boukdoum à l’issue des réunions bilatérales officielles avec le Ministre des relations internationales et de la coopération, Nalide Bandur. Ramaphosa à l’UA est un modèle pour tous ceux qui continuent de travailler, et nous espérons qu’ils inspireront.

Boukadoum a souligné la nécessité d’une Afrique du Sud forte pour l’Afrique et a qualifié le leadership de l’Afrique du Sud d’extraordinaire. Il a également appelé à une Afrique plus forte et pacifique et à la nécessité de renforcer les institutions de la Commission de l’Union africaine.

La Commission de l’Union africaine devrait être davantage impliquée dans la résolution des problèmes de paix et de sécurité en Afrique. Nous avons besoin d’un mandat plus fort.

READ  Vivendi prévoit de distribuer 60% du capital d'UMG aux actionnaires et de le lister d'ici la fin de l'année

Pandor était d’accord avec son homologue, disant: “Nous avons convenu qu’une grande partie de notre programme sera de promouvoir la paix et la sécurité en Afrique et dans l’Union africaine.”

L’escalade des tensions militaires au Sahara occidental et la nécessité urgente d’un référendum libre et équitable pour décider du sort du peuple du Sahara occidental, comme stipulé dans la résolution 690 du Conseil de sécurité des Nations Unies, constituent une préoccupation importante pour les deux pays. Boukadoum a appelé l’ONU Le Secrétaire général doit nommer immédiatement un Envoyé personnel pour le Sahara occidental.

Concernant les relations bilatérales, le ministre Bandur a souligné la nécessité d’assurer la mise en œuvre effective de plus de 30 accords bilatéraux et mémorandums d’accord signés entre les deux pays.

“En plus de notre coopération stratégique et politique, nous devons nous concentrer sur la coopération économique par le biais du commerce et des échanges commerciaux, et sur le développement des secteurs à potentiel de croissance”, a déclaré Bandur.

Faisant référence à son temps en tant que ministre de la science et de la technologie, Bandur a évoqué des plans détaillés de coopération entre l’Algérie et l’Afrique du Sud, en particulier dans le domaine de la coopération satellitaire et de la biotechnologie.

Elle a noté que «l’Afrique du Sud a toujours admiré la compétence de l’Algérie dans le développement des compétences techniques». L’espoir est que davantage de jeunes Sud-Africains apprendront de l’expérience de l’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *