L’Algérie s’est retirée des JO plutôt que d’affronter les Israéliens en judo

TOKYO – Un judoka algérien a opté pour les Jeux olympiques de Tokyo plutôt que de battre un garçon israélien.

Il La deuxième fois Fetty Noor, un joueur classé neuvième, s’est retiré d’une grande compétition de judo plutôt que d’affronter le football israélien Doher, sixième.

Noorin et son entraîneur Amar Beniglife, A déclaré aux médias algériens Qu’ils ignorent le football pour soutenir les Palestiniens.

« Ma position sur la question palestinienne est ferme. Dit Noorin Jeudi. “Je ne reconnaîtrai pas le drapeau israélien et ne me salirai pas les mains avec.”

“Nous n’avons pas de chance dans le tirage au sort”, a déclaré Benigliff.

“Nous avons un adversaire israélien, c’est pourquoi nous avons dû prendre notre retraite”, a déclaré l’entraîneur. “Nous avons pris la bonne décision.”

Fethi Noorin, un rival de judo algérien.dossier Reuters

Il n’y a eu aucune réponse officielle des Israéliens, mais la Fédération internationale de judo a rapidement suspendu Noori et son entraîneur, affirmant que les deux seraient confrontés à plus d’obstacles une fois le match terminé.

“Ces actions ont été prises sur la base des annonces officiellement enregistrées de Feti Noorin et Amar Benikleb, qui ont été publiées dans les médias, ce qui est totalement contraire à la philosophie de la Fédération Internationale de Judo.” L’organisation a dit Dans un rapport. “L’IJF a une politique stricte et non discriminatoire qui promeut l’unité en tant que politique centrale, qui est renforcée par les valeurs du judo.”

En réponse, le Comité olympique algérien a retiré sa reconnaissance et a prévu de les renvoyer chez eux.

Neur a affronté le match du deuxième tour lundi avec le football dans la division 73K. Son adversaire au premier tour était Mohammed Abdulrasul du Soudan.

READ  Des hauts indispensables à votre garde-robe : le chemisier imprimé et le débardeur blanc

Il y a deux ans, lorsque Noorin a été éliminé des Championnats du monde de judoka 2019, il a été éliminé contre le football.

Le directeur de la cérémonie d’ouverture des Jeux olympiques de Tokyo a refusé de rivaliser avec le football algérien pour la deuxième fois en 1998, le même jour où il a été licencié pour avoir réalisé une comédie sur l’Holocauste lors d’un spectacle comique.

Au cours des célébrations de vendredi, les organisateurs ont été suspendus pour commémorer neuf membres de l’équipe israélienne tués par des terroristes palestiniens lors des Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich, en Allemagne.

Ce n’est pas la première fois que des rivaux israéliens en judo sont éliminés par des rivaux arabes.

De retour en 2016, aux Jeux au Brésil, les Égyptiens se sont ensuite retirés du jeu Il a refusé de serrer la main D’un Israélien qui l’a vaincu.

En avril, l’IJF a formé la Fédération iranienne de judo Interdiction de quatre ans Pour avoir exigé que ses athlètes refusent de combattre les ennemis israéliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *