Le bénéficiaire doit être en France

Aurélie Sacchelli, Media365, publié le 01 décembre 2023 à 15h19

À l’unanimité, le comité directeur de la Fédération française de hockey sur glace a décidé de faire respecter toutes les licences de la Fédération française de hockey sur glace à partir de 2024. Cela a donné suite à la décision d’un joueur américain d’Angletre, qui avait la gorge tranchée par la lame du patin d’un adversaire.

Ce sont des images terribles. Le 28 octobre, l’Américain Adam Johnson, joueur des Nottingham Panthers à Angleter, a traversé avec succès le détroit le long du lit de la rivière du Canadien Matthew Pittgrave, joueur des Sheffield Steelers. Très jeune, le jeune homme de 29 ans avait un peu de temps avant de profiter de la neige et il a décidé d’arriver très tard à l’hôpital. L’annonce de sa mort a choqué le monde entier, elle inclut la France, et une mesure concrète vendue pour qu’aucun drame de ce type ne se reproduise : Le port de protection sera obligatoire pour tous les licenciés de la Fédération Française de Hockey sur Glace (il s’agit désormais des U20) dans les prochaines semainesMerci de suivre la FFHG en communication.

Le calendrier calcule le délai d’approbation

« Notre jeu assiste à un incident dramatique en Angleterre avec la décision d’un joueur de championnat professionnel qui reçoit un KO au niveau du Ku. Sans une présence accrue, la FFHG est amenée à retarder l’approbation de la protection. -À travers la glace fournisseurs d’équipements de hockey en France afin qu’ils prennent les mesures nécessaires. Afin de tenir compte de la possibilité pour les joueurs de se procurer cet équipement, l’Office transmet une proposition au directeur du Comité afin de rendre le port protégé obligatoire pour tous les licenciés FFHG lorsqu’ils sont soumis à l’installation sur la glace, conforme à l’entraînement. Cette proposition a été unanimement vérifiée. Accédez à ce système Nouveau pour les seniors (port obligatoire jusqu’à U20), puis comptez le délai d’approbation. A partir du 15 janvier 2024 pour les joueurs et arbitres participant à la Synerglace Ligue Magnus et Division 1 / à partir du 1er mars 2024 pour le groupe des praticiens et arbitres. Une protection non mise en œuvre sera prise en compte par les arbitres comme un délit de « matériel non conforme » et le port de la sanction précédente objet de la loi. La FFHG s’engage auprès de différents clubs pour s’assurer que les protégés ne conviennent pas seulement aux joueurs et aux joueurs également stagiaires. De manière plus globale, le Directeur du Bureau a autorisé la Commission Médicale à envisager des actions qui amélioreront la sécurité de nos licenciés.

READ  Macron et Le Pen qualifient de "choquant" le package salarial du PDG de Stylantis

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *