Le bilan des incendies de forêt en Algérie s’élève à plus de 40 morts…

Les forces de gendarmerie algériennes ont déclaré lundi que le nombre de morts était passé à au moins 43 en raison des incendies de forêt qui ont éclaté il y a quelques jours dans le nord de l’Algérie, et le nombre de morts devrait encore augmenter.ajouter une annonce

Il a ajouté que 13 personnes soupçonnées d’avoir participé à l’allumage des incendies avaient été arrêtées.

Le commandement de la gendarmerie a déclaré à la radio officielle que « le dernier bilan des incendies est passé à 43 », contre 38 enregistrés il y a deux jours.

Les incendies ont englouti 14 provinces, ou conseils administratifs, dans le nord du pays, la plupart concentrés dans la région de la pointe nord-est près de la frontière avec la Tunisie.

Les forces de gendarmerie du ministère de la Défense ont ajouté qu’elles travaillaient toujours pour identifier les corps des victimes.

Elle a ajouté que le nombre de morts devrait augmenter malgré les rapports précédents selon lesquels la plupart des incendies étaient maîtrisés.

Les services de protection civile ont indiqué qu’environ 31 incendies ont été éteints dans différentes parties du pays d’Afrique du Nord entre samedi et dimanche.

Le colonel Boualem Boglev de la Défense civile a déclaré samedi que plus d’un millier de familles ont été évacuées de différents quartiers au cours des derniers jours.

Les incendies, devenus un événement annuel en raison du changement climatique, ont détruit des milliers d’hectares de forêt dans ce pays à prédominance désertique.

Les incendies de l’année dernière ont tué au moins 90 personnes et brûlé 100 000 hectares de forêts et de terres agricoles dans le nord.

READ  Capital Calls: l'introduction en bourse de French Music touche une touche mineure

En savoir plus région et monde
Nouvelles de la Jordanie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.