Le bug le plus frustrant de Baldur’s Gate 3 sur PS5 a enfin été corrigé

Les grands jeux comme Leviathan Baldur’s Gate 3 de Larian, constitué d’innombrables pièces imbriquées maintenues ensemble par la magie technologique et les prières, ne cesseront jamais de nous étonner. Même après plusieurs années supplémentaires de développement en accès anticipé, cinq correctifs majeurs et 15 correctifs depuis son lancement en août seulement, il reste encore des bugs à corriger dans ce qui ressemble vraiment au premier « RPG de nouvelle génération ». Le problème qui tourmentait des millions de joueurs depuis le lancement aurait été résolu ; Nous parlons de compagnons qui parfois ne sautent pas correctement après le personnage du joueur.

Quiconque a déjà joué à BG3 a probablement rencontré l’inconvénient mineur d’un compagnon ne parvenant pas à suivre le groupe sur une légère pente ou un terrain accidenté. Le coupable est souvent un personnage peu dextérité, qui ne parviendra peut-être pas à se lancer automatiquement mais sera parfaitement capable de combler l’écart une fois que le joueur en aura directement pris le contrôle. Cette solution de base fera probablement des merveilles pour notre tension artérielle collective.

Correctif 15 Il est maintenant disponible et propose de nombreux autres correctifs pour les crashs et les barrières. Les joueurs japonais ou ceux qui apprennent peuvent être intéressés de savoir que la prise en charge de la langue japonaise est désormais disponible sur PS5. Un problème de mémoire pouvant survenir lors de la fermeture des conteneurs à l’aide de la console a été détecté, améliorant encore les performances. Le reste est assez précis et ne concernera probablement que les joueurs en proie à la fièvre de Baldur’s Gate.

READ  Pocket Cinema Camera 6K Pro comprend un ND interne et un EVF en option

Ce que Larian a appelé de manière ludique « l’affaire Pinnochio » a également été abordé. Comme le décrit le développeur, c’était « l’endroit où » le nez (et les joues) des personnages de cinéma se dilatent. Il leur arrive également de perdre leurs globes oculaires, transformant leurs orbites en noyaux de chair. » Astarion est d’accord.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *