Le commentaire de Fathi Noureen d’Algérie à cause du boycott olympique de l’adversaire israélien

Un judoka algérien était déjà absent des Jeux olympiques en raison de son refus d’affronter un adversaire israélien, mais il risque désormais de manquer d’autres événements.

Fathi Noreen, qui s’est retiré du championnat de judo 73kg masculin pour éviter une éventuelle confrontation en huitièmes de finale avec le tambour israélien Tohar, et son entraîneur Ammar Benikhlef ont été temporairement suspendus, La Fédération internationale de judo a annoncé dans un communiqué Samedi.

Justification de la FIJ pour suspension et sanction possible :

Selon les règles de l’IJF, conformément à la Charte olympique et notamment à la Règle 50.2 qui prévoit la protection de la neutralité du sport dans les Jeux Olympiques et la neutralité des Jeux eux-mêmes, qui stipule qu’« Aucune forme de manifestation ou la propagande politique, religieuse ou ethnique est autorisée sur tous les sites ou sites olympiques. » ou dans d’autres régions.de leur propre pays.

Le judo est basé sur un code moral fort, incluant le respect et l’amitié, pour promouvoir la solidarité et nous ne tolérerons aucune discrimination, car cela va à l’encontre des valeurs et principes fondamentaux de notre sport.

Elle devait rencontrer Noreen Al-Sudani, Mohamed Abdel-Rasoul, lundi au premier tour du tournoi. S’il avait gagné, il aurait sûrement affronté Drums, qui venait de faire ses adieux au premier tour.

Selon le communiqué, le Comité olympique algérien envisage maintenant de ramener Noureen à la maison.

Noreen a cité le soutien politique à la Palestine sur la décision, bien que son rejet soit conforme au boycott contre les athlètes israéliens observé dans le monde arabe. Un certain nombre d’athlètes d’Iran, d’Algérie, du Liban et d’autres ont refusé d’affronter des adversaires israéliens ou même de participer à des événements avec une participation israélienne ces dernières années.

READ  Le Tour de France confirme qu'il y aura une course féminine en 2022

C’était l’Iran Elle a été soumise à une suspension de quatre ans de la FIJ plus tôt cette année Après que l’ancien champion du monde Saeed Mollaei a déclaré qu’il avait reçu l’ordre de perdre le match de demi-finale des Championnats du monde 2019 pour éviter une finale contre un adversaire israélien. Noreen a fait de même aux Championnats du monde 2019, où elle s’est retirée au lieu de faire face à un tambour.

Noreen et Benikhlef feront désormais l’objet d’une enquête de la FIJ pour confirmer les faits de leur retrait, le comité de discipline de la Fédération devant s’occuper de la sanction finale après les Jeux olympiques.

Plus de Yahoo Sports :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *