Le décor des JO est planté pour Nantesiri

Écrit par Abdel Nasser Smogabe

Catherine Nanziri a surmonté les obstacles pour devenir boxeuse, battant des adversaires nationaux et continentaux, mais a raté un billet direct pour les Jeux olympiques de 2020. Mais comme si le destin était là, elle s’est rendue aux Jeux olympiques de Tokyo.
Alors qu’elle écrit un nouveau chapitre dans les livres d’histoire en tant que première femme ougandaise à participer aux Jeux olympiques, ce matin Nanziri porte également le poids de la première victoire olympique de l’Ouganda en 17 ans. Sam Rocondo a été le dernier à le faire avant de perdre son match de quart de finale à Athènes en 2004.

La Japonaise Nantziri affronte Tsukimi Namek au premier tour préliminaire de la catégorie poids mouche féminin.
à la maison loin de chez soi
Cependant, Nanziri peut s’inspirer du fait que sa seule victoire aux éliminatoires olympiques africains 2020 à Dakar est venue contre la Sénégalaise Khadija Timira, qui était aimée de ses fans locaux et louée parmi les femmes.

Il s’agit de la troisième édition olympique du divertissement de boxe. La première fois – Londres 2012 – la boxe ougandaise était au plus fort des conflits de gestion et aucun boxeur ougandais n’apparaissait. Seuls deux hommes ont représenté l’Ouganda à Rio 2016, mais l’édition 2020, bien que retardée en raison des perturbations dues au coronavirus, a porté chance aux bombardières.
le fardeau d’une nation
Lors des éliminatoires olympiques africaines, à Dakar, au Sénégal, en février 2020, Nanziri, comme son compatriote masculin David Simogo, a perdu le box-office et raté les billets olympiques.

Le duo s’est ensuite qualifié via le système de classement en février 2021, après l’annulation des qualifications pour les Jeux olympiques mondiaux en raison de perturbations liées au covid-19 en Europe.

carré 01pixx

Catherine Nanzeri

Et malgré son manque d’expérience et d’exposition illustres, Nanziri a en partie supporté le poids de l’attente d’être la première médaillée olympique de l’Ouganda.
Le poids moyen Ssemuju, médaillé d’argent aux Jeux africains 2019 à Rabat au Maroc, renouvelle demain sa rivalité avec l’Algérien Younes Nomouchi.

publicité

Catherine Nanzeri

Date de naissance : 13 septembre 1999
Âge : 21 ans
Apparition olympique :
Discipline : Boxe
Épreuve : poids mouche femmes (48-51kg)
Date : 25 juillet (32 derniers)
Poste : Orthodoxe
Événement principal : Éliminatoires olympiques pour l’Afrique 2020

programme
Programme du 3e jour – aujourd’hui

Basket 3×3
4h00 : Japon vs Mongolie
4h40 : Roumanie vs Italie
16h, heure des Pays-Bas et de la Chine
boxe
5 h : poids mouche femmes des 32 dernières années
Équitation
11h : Dressage solo
Clôture
13h50 : Fleuret individuel femmes
judo
12h08 : 52 kg femmes
Snowboard
6h25 : Finale Rue Hommes
taekwondo
14h30 : 57 kg femmes
Musculation
9h50 : 61 kg hommes61

READ  La guerrière Divine Defender Longa survit à un accident de voiture en Afrique du Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *