Le différend sur les maillots de football entre les clubs algériens et marocains au sujet du Sahara Occidental est porté devant le Tribunal des Sports

Le différend politique footballistique entre l’Algérie et le Maroc au sujet de la carte de la région contestée du Sahara occidental figurant sur le maillot de l’équipe sera soumis à une audience d’appel complète devant le Tribunal arbitral du sport.

Le tribunal a déclaré jeudi que les deux parties « échangeaient actuellement des arguments écrits » et n’avait pas fixé de calendrier pour la nomination d’un panel de juges ni pour fixer une date pour l’audience.

La Fédération algérienne de football et le club algérien USM font appel de la décision de la Confédération africaine de football d’autoriser le club marocain RS Berkane à porter le maillot de l’équipe qui comprend une zone litigieuse sur la carte du Maroc.

Le différend a déjà touché la demi-finale de la Coupe de la Confédération de la CAF, dont l’USM Alger défend le titre. Aucun des deux matches de demi-finale prévus les 21 et 28 avril n’a été joué et la CAF leur a accordé une victoire 3-0 face à Berkane.

Berkane doit disputer la finale aller-retour du 12 au 19 mai – contre les Egyptiens de Zamalek – et le tribunal n’a pas indiqué jeudi si l’appel algérien serait statué avant ces matches.

Le Sahara occidental est une ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975. Les Nations Unies ont négocié un cessez-le-feu entre le Maroc et le Front Polisario indépendantiste, soutenu par l’Algérie, qui a duré jusqu’à il y a quatre ans.

Lire aussi | La Premier League anglaise perd la cinquième place de la Ligue des Champions

READ  AFCB - Le site officiel du club

L’Algérie a rompu ses relations diplomatiques avec le Maroc en 2021.

Les lois sur le football stipulent que « l’équipement ne doit contenir aucun logo, déclaration ou image politique, religieux ou personnel ».

Berkane est arrivé pour participer au match du 21 avril à Alger et les autorités algériennes ont confisqué les uniformes de son équipe à l’aéroport.

La CAF a rejeté une demande algérienne visant à interdire les maillots, et après que Berkane a refusé de porter les maillots alternatifs proposés par la Fédération algérienne, le match n’a pas eu lieu. La CAF a jugé que le club algérien avait violé les règles de la compétition et Berkane s’est imposé 3-0 par défaut.

Le Tribunal des sports de Lausanne, en Suisse, a rejeté la semaine dernière un appel urgent des Algériens visant à suspendre la décision de la Confédération africaine de football concernant le maillot.

Le 28 avril, l’USM Alger s’est rendu au stade de Berkane pour le match retour mais a refusé de jouer si l’équipe locale portait le maillot portant la carte. La CAF a attribué la deuxième victoire virtuelle à Berkane.

Un appel complet a désormais été déposé dans cette affaire contre la Confédération africaine de football, la Fédération marocaine de football et Berkane. L’un des responsables les plus influents de la Fédération africaine de football, Faouzi Lakjaa, membre du Conseil de la FIFA, est président de la Fédération marocaine de football et ancien président du club de Berkane.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *