Le Fatah et le Hamas se rendent en Algérie pour discuter de la réconciliation palestinienne – Middle East Monitor

Des représentants du Fatah et du Hamas se sont rendus en Algérie pour discuter des moyens de mettre fin à la sécession et de réaliser l’unité palestinienne.

Le Fatah a déclaré hier dans un communiqué que sa délégation était partie pour l’Algérie à l’invitation des dirigeants du gouvernement nord-africain dans le cadre de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) pour renforcer l’unité nationale et la coordination conjointe sur les défis auxquels est confrontée la question palestinienne. Wafa signalé.

Le groupe comprenait Azzam al-Ahmad et Rawhi Fattuh, membres du comité central du mouvement.

Lire : Manifestations contre l’imposition du programme scolaire israélien dans les écoles palestiniennes de Jérusalem-Est

Le secrétaire adjoint du Comité central du Fatah, Sabri Saitham, a déclaré Agence Anadolu Son mouvement « traite positivement le rôle de l’Algérie par rapport à la réconciliation palestinienne » et « l’Algérie continue à travailler sur le dossier de la réconciliation, et les factions se réunissent séparément, et nous bénissons cette initiative et les démarches pratiques ».

« Il y a un besoin de cohérence et de légitimité internationale avec la position de l’OLP pour faire face ensemble à tous les défis », a-t-il ajouté.

Une délégation du Hamas est arrivée dimanche en Algérie « pour reprendre le dialogue sur l’organisation d’un foyer palestinien, le renforcement des relations entre les deux parties et l’examen des développements liés à la question palestinienne », selon un communiqué publié sur le site Internet du mouvement.

La délégation du Hamas est dirigée par le chef du Bureau des relations arabes et islamiques, Khalil al-Hayya, et comprend les membres du bureau politique Maher Salah et Husam Badran, ainsi que le représentant du mouvement en Algérie, Muhammad Othman.

READ  Signes du Tour de France

Le 6 décembre 2021, Tebboune a annoncé l’intention de l’Algérie d’accueillir une conférence inclusive pour les factions palestiniennes, puis de recevoir des délégués représentant les factions.

Depuis l’été 2007, les Palestiniens sont en proie à des divisions politiques et géographiques, après que le Hamas a remporté les élections et que le Fatah a refusé de céder le contrôle des territoires occupés au mouvement. Des combats ont éclaté dans lesquels le Hamas contrôle la bande de Gaza assiégée, tandis que l’Autorité palestinienne dirigée par le Fatah gouverne la Cisjordanie occupée.

Lire : Ancien Premier ministre jordanien : « Nous devrions avoir des relations normales avec le Hamas »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.